Jeunechamps a entraîné Seraing d'abord entre juillet 2005 et décembre 2006 puis entre mars et novembre 2016, évoluant entre-temps avec les espoirs du Standard et comme adjoint à Metz et Charlton. Après son deuxième départ du Pairay il a été adjoint au Standard, au Cercle de Bruges, à OHL, à l'Antwerp et à Mouscron où il a repris l'équipe en main en octobre dernier en remplacement d'Enzo Scifo.

Il succède au Français Jean-Louis Garcia qui était arrivé le 3 janvier. Jeunechamps a confié son ambition sur le site du club : "Permettre au club d'envisager une troisième saison consécutive en D1A le plus vite possible. L'important sera de mettre en place les ingrédients pour y arriver. Selon moi, il y a deux axes prioritaires : l'équipe et les conditions d'entraînement." Quant à sa philosophie de jeu : "Je suis un adepte de la verticalité. J'aime que l'on joue vers l'avant. Je déteste les passes latérales à répétition. Le pressing, le jeu entre les lignes, cela fait partie de ma philosophie."

Jeunechamps a entraîné Seraing d'abord entre juillet 2005 et décembre 2006 puis entre mars et novembre 2016, évoluant entre-temps avec les espoirs du Standard et comme adjoint à Metz et Charlton. Après son deuxième départ du Pairay il a été adjoint au Standard, au Cercle de Bruges, à OHL, à l'Antwerp et à Mouscron où il a repris l'équipe en main en octobre dernier en remplacement d'Enzo Scifo. Il succède au Français Jean-Louis Garcia qui était arrivé le 3 janvier. Jeunechamps a confié son ambition sur le site du club : "Permettre au club d'envisager une troisième saison consécutive en D1A le plus vite possible. L'important sera de mettre en place les ingrédients pour y arriver. Selon moi, il y a deux axes prioritaires : l'équipe et les conditions d'entraînement." Quant à sa philosophie de jeu : "Je suis un adepte de la verticalité. J'aime que l'on joue vers l'avant. Je déteste les passes latérales à répétition. Le pressing, le jeu entre les lignes, cela fait partie de ma philosophie."