Exempté de premier tour, Verstraeten a successivement battu le Portugais Rodigo Lopes (IJF 38) et le Kirghize Kubanychbek Aibek Uulu (IJF 46). Il a chaque fois dû batailler pour s'imposer. Poussé à deux reprises au golden score, il a profité des trois pénalités du Portugais au 2e tour et émergé au 3e tour contre Aibek après 3:28 en prolongations. Le Belge de 23 ans a ensuite été battu par l'Ouzbek Kemran Nurillaev (IJF 43) en quarts de finale. Envoyé en repêchages, Verstraeten n'a pas trouvé la faille contre le Français Luka Mkheidze (IJF 24), loupant de peu le combat pour le bronze. C'est le meilleur résultat en Grand Chelem depuis février 2020 pour Verstraeten, récemment éliminé au premier tour à Tel-Aviv. En moins de 66 kg, Kenneth Van Gansbeke (IJF 43) a d'abord battu le Taïwanais Ming Yen Tsai (IJF 50) sur ippon avant de s'incliner au 2e tour, au golden score, devant le Sud-Coréen Limhwan Kim (IJF 11). Deux Belges étaient engagées chez les dames vendredi avec Anne-Sophie Jura (-48 kg) et Mina Libeer (-57 kg). Jura, 43e mondiale dans sa catégorie, a été battue au deuxième tour. La Montoise de 28 ans d'abord pris la mesure de la Brésilienne Gabriela Chibana (IJF 29) grâce à un waza-ari. Au deuxième tour, Jura a dû s'incliner devant l'Italienne Francesca Milani (IJF 45) sur ippon. De son côté, Mina Libeer (IJF 47) a été battue d'entrée par la Kazakhe Bakyt Kusssakbayeva, encaissant un ippon à 17 secondes du terme. Samedi, Gabriella Willems (-70 kg), Jeroen Casse (-73 kg) ainsi que Matthias Casse et Sami Chouchi (-81 kg) entreront en lice. Dimanche, ce sera au tour de Sophie Berger (-78 kg) et Toma Nikiforov (-100 kg). (Belga)

Exempté de premier tour, Verstraeten a successivement battu le Portugais Rodigo Lopes (IJF 38) et le Kirghize Kubanychbek Aibek Uulu (IJF 46). Il a chaque fois dû batailler pour s'imposer. Poussé à deux reprises au golden score, il a profité des trois pénalités du Portugais au 2e tour et émergé au 3e tour contre Aibek après 3:28 en prolongations. Le Belge de 23 ans a ensuite été battu par l'Ouzbek Kemran Nurillaev (IJF 43) en quarts de finale. Envoyé en repêchages, Verstraeten n'a pas trouvé la faille contre le Français Luka Mkheidze (IJF 24), loupant de peu le combat pour le bronze. C'est le meilleur résultat en Grand Chelem depuis février 2020 pour Verstraeten, récemment éliminé au premier tour à Tel-Aviv. En moins de 66 kg, Kenneth Van Gansbeke (IJF 43) a d'abord battu le Taïwanais Ming Yen Tsai (IJF 50) sur ippon avant de s'incliner au 2e tour, au golden score, devant le Sud-Coréen Limhwan Kim (IJF 11). Deux Belges étaient engagées chez les dames vendredi avec Anne-Sophie Jura (-48 kg) et Mina Libeer (-57 kg). Jura, 43e mondiale dans sa catégorie, a été battue au deuxième tour. La Montoise de 28 ans d'abord pris la mesure de la Brésilienne Gabriela Chibana (IJF 29) grâce à un waza-ari. Au deuxième tour, Jura a dû s'incliner devant l'Italienne Francesca Milani (IJF 45) sur ippon. De son côté, Mina Libeer (IJF 47) a été battue d'entrée par la Kazakhe Bakyt Kusssakbayeva, encaissant un ippon à 17 secondes du terme. Samedi, Gabriella Willems (-70 kg), Jeroen Casse (-73 kg) ainsi que Matthias Casse et Sami Chouchi (-81 kg) entreront en lice. Dimanche, ce sera au tour de Sophie Berger (-78 kg) et Toma Nikiforov (-100 kg). (Belga)