Le joueur professionnel de Terek Grozny a également indiqué vouloir changer son comportement "car au travers de cet accident, j'ai véhiculé une très mauvaise image de la Belgique à travers le monde. Le temps est venu pour moi de changer et d'avoir un comportement exemplaire", a-t-il ajouté.

Le Liégeois, qui a admis ne pas avoir été bien encadré il y a trois ans lors d'un accident similaire, a confié que son comportement était inadmissible. Il a aussi reconnu avoir été choqué par les images de l'accident. "Depuis dimanche, je ne me sens pas bien. L'important dans cette situation n'est pas ma carrière sportive mais bien de vouloir me prendre en main pour changer et pour sensibiliser celles et ceux qui boivent et qui prennent le volant afin qu'ils changent de comportement. Je ne boirai plus lorsque je conduirais".

Le joueur a donc décidé de son propre chef de s'entourer de personnes compétentes comme l'ancien pilote de Rallye Marc Duez afin de modifier ses habitudes au volant en suivant une formation à la conduite défensive lors de ses périodes de vacances.

L'ancien Anderlechtois travaillera également avec l'asbl RED (Responsability Experience Defensive) en s'intégrant dans un programme de rencontres avec des accidentés de la route. "98% des personnes passées par chez nous n'ont pas récidivé dans les 5 ans", a assuré Dominique Hermans, le président de cette association créée en 1994.

L'enquête suit son cours, aucune information complémentaire n'ayant été donnée par le conseil du joueur qui s'est cependant inscrit en faux concernant les messages postés par le joueur sur twitter ou sur facebook, "mon client ne possède ni compte, ni profil ".

Le joueur repart pour la Russie ce mercredi. Le prochain match de Terek Grozny est programmé le 21 octobre.

Sportfootmagzine.be, avec Belga

Le joueur professionnel de Terek Grozny a également indiqué vouloir changer son comportement "car au travers de cet accident, j'ai véhiculé une très mauvaise image de la Belgique à travers le monde. Le temps est venu pour moi de changer et d'avoir un comportement exemplaire", a-t-il ajouté. Le Liégeois, qui a admis ne pas avoir été bien encadré il y a trois ans lors d'un accident similaire, a confié que son comportement était inadmissible. Il a aussi reconnu avoir été choqué par les images de l'accident. "Depuis dimanche, je ne me sens pas bien. L'important dans cette situation n'est pas ma carrière sportive mais bien de vouloir me prendre en main pour changer et pour sensibiliser celles et ceux qui boivent et qui prennent le volant afin qu'ils changent de comportement. Je ne boirai plus lorsque je conduirais". Le joueur a donc décidé de son propre chef de s'entourer de personnes compétentes comme l'ancien pilote de Rallye Marc Duez afin de modifier ses habitudes au volant en suivant une formation à la conduite défensive lors de ses périodes de vacances. L'ancien Anderlechtois travaillera également avec l'asbl RED (Responsability Experience Defensive) en s'intégrant dans un programme de rencontres avec des accidentés de la route. "98% des personnes passées par chez nous n'ont pas récidivé dans les 5 ans", a assuré Dominique Hermans, le président de cette association créée en 1994. L'enquête suit son cours, aucune information complémentaire n'ayant été donnée par le conseil du joueur qui s'est cependant inscrit en faux concernant les messages postés par le joueur sur twitter ou sur facebook, "mon client ne possède ni compte, ni profil ". Le joueur repart pour la Russie ce mercredi. Le prochain match de Terek Grozny est programmé le 21 octobre. Sportfootmagzine.be, avec Belga