Jonathan David à propos...

...de ses rêves européens : "Petit, seul le foot européen m'intéressait. Mon seul objectif, c'était l'Europe. Je ne dirais pas qu'on m'a supplié de signer en MLS mais on me l'a fortement conseillé. Je ne voyais cependant pas l'avantage de passer par cette étape. Je n'aurais opté pour le championnat américain que si j'avais échoué en Europe."

...de son nouveau rôle de numéro 10 : "Mon rôle et mon statut ont changé. Je sais qu'on compte davantage sur moi que par le passé, qu'on attend que je marque ou que je délivre une passe décisive pour débloquer un match. Surtout dans notre système actuel. L'entraîneur m'a confié un rôle libre, je peux aller partout où je veux sur le terrain. À moi de choisir si je décroche ou si je joue haut, derrière les deux attaquants. J'aime cette liberté, je reçois beaucoup de ballons et j'arrive plusieurs fois par match en position de tir. Quel joueur offensif refuserait ce rôle?"

...de sa valeur marchande et de son futur : "On peut dire que je vaux 20 millions d'euros, je m'en fiche. Ma valeur marchande, c'est le cadet de mes soucis. Moi, je veux jouer au football et inscrire des buts. Pourquoi je ne suis pas parti cet été ? Je dois confirmer. Je veux montrer aux clubs qui s'intéressaient à moi, mais qui doutaient, que ce n'était pas une question de chance. Si j'y parviens, il est probable que je quitterai Gand en fin de saison mais c'est au club de dire ce qu'il veut faire de moi."

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Jonathan David dans votre Sport/Foot Magazine