Les Français Louis Duc (Carac), 16e, et William Mathelin (Beijaflore), 17e, talonnent cependant Jonas Gerckens qui a su maintenir la cadence. "C'est dur. Depuis le début de la course, le bateau est penché. La mer est encore déstructurée. Il y a beaucoup de chocs, j'ai peur de la casse", a-t-il expliqué dans un communiqué. "Je n'attends qu'une chose: arriver dans les Alizés, mais je vais devoir être encore un peu patient, ce ne sera pas avant dimanche. J'ai envie de voir des couchers de soleil. Le ciel est gris depuis le 4 novembre. Heureusement qu'il y a des dauphins. Quand je les croise, je fais une pause en les admirant danser dans l'eau". Jonas Gerckens était retombé à la 25e place après une halte technique à Cascais. Sa remontée lui permet d'espérer toujours battre le record belge (15e en 2014), mais "la plupart des bateaux devant lui sont de 2017, des bateaux dernière génération face au bateau de Jonas qui date de 2011. Il y a 2 générations de bateaux entre celui de Jonas et la plupart des autres", précise son management. Le Français Yoann Richomme occupe toujours la tête en Class40. Il est à 741.8 milles nautiques de l'arrivée au dernier pointage samedi peu après 16h00 belges. Jonas Gerckens est à 1892.6 milles nautique de l'arrivée en Guadeloupe. En RhumMulti, Gérald Bibot (Zed 7) occupe la 11e place à 2309 milles du Français Pierre Antoine, en tête de cette catégorie à bord d'Olmix. Gilles Buekenhout (Jess), le second Belge engagé en Rhum Multi, a abandonné. (Belga)

Les Français Louis Duc (Carac), 16e, et William Mathelin (Beijaflore), 17e, talonnent cependant Jonas Gerckens qui a su maintenir la cadence. "C'est dur. Depuis le début de la course, le bateau est penché. La mer est encore déstructurée. Il y a beaucoup de chocs, j'ai peur de la casse", a-t-il expliqué dans un communiqué. "Je n'attends qu'une chose: arriver dans les Alizés, mais je vais devoir être encore un peu patient, ce ne sera pas avant dimanche. J'ai envie de voir des couchers de soleil. Le ciel est gris depuis le 4 novembre. Heureusement qu'il y a des dauphins. Quand je les croise, je fais une pause en les admirant danser dans l'eau". Jonas Gerckens était retombé à la 25e place après une halte technique à Cascais. Sa remontée lui permet d'espérer toujours battre le record belge (15e en 2014), mais "la plupart des bateaux devant lui sont de 2017, des bateaux dernière génération face au bateau de Jonas qui date de 2011. Il y a 2 générations de bateaux entre celui de Jonas et la plupart des autres", précise son management. Le Français Yoann Richomme occupe toujours la tête en Class40. Il est à 741.8 milles nautiques de l'arrivée au dernier pointage samedi peu après 16h00 belges. Jonas Gerckens est à 1892.6 milles nautique de l'arrivée en Guadeloupe. En RhumMulti, Gérald Bibot (Zed 7) occupe la 11e place à 2309 milles du Français Pierre Antoine, en tête de cette catégorie à bord d'Olmix. Gilles Buekenhout (Jess), le second Belge engagé en Rhum Multi, a abandonné. (Belga)