Cette première épreuve d'envergure sur route en Europe a été animée par une échappée de huit coureurs qui s'est dessinée après 15 km. Elle réunissait Gonzalo Serrano (Cajar Rural), Alvaro Robredo (Burgos-BH), Aitor Gonzalez (Euskadi-Murias), Ion Ander Insausti (Fundación Euskadi), Alberto Amici (Biesse Carrera Gavardo), Botond Hollo (Pannon Cycling Team), Eloy Teruel Rovira (sélection d'Espagne) et notre compatriote Preben Van Hecke (Sport Vlaanderen-Baloise). Celui-ci a été récompensé à l'arrivée du prix des sprints intermédiaires et de la montagne. Après avoir compté une avance maximale de 6:30, l'échappée a vu le peloton sous l'impulsion des Lotto Soudal et des Trek Segafredo revenir. A 15 km de l'arrivée, les cinq derniers fuyards étaient repris. La victoire se joua au sprint. Degenkolb, 29 ans, victime en fin de saison dernière d'une infection pulmonaire qui l'avait privé de championnat du monde, succède au palmarès à son compatriote André Greipel (Lotto-Soudal) lauréat en 2016 et 2017. Sa dernière victoire remontait au 2 février 2017 lors de la 3e értape du Tour de Dubaï. Vendredi, le Trophée Serra de Tramuntana, sur un parcours accidenté de 140,1 km, figure au programme. Tim Wellens s'y était imposé en solitaire l'an dernier devant Louis Vervaeke. (Belga)

Cette première épreuve d'envergure sur route en Europe a été animée par une échappée de huit coureurs qui s'est dessinée après 15 km. Elle réunissait Gonzalo Serrano (Cajar Rural), Alvaro Robredo (Burgos-BH), Aitor Gonzalez (Euskadi-Murias), Ion Ander Insausti (Fundación Euskadi), Alberto Amici (Biesse Carrera Gavardo), Botond Hollo (Pannon Cycling Team), Eloy Teruel Rovira (sélection d'Espagne) et notre compatriote Preben Van Hecke (Sport Vlaanderen-Baloise). Celui-ci a été récompensé à l'arrivée du prix des sprints intermédiaires et de la montagne. Après avoir compté une avance maximale de 6:30, l'échappée a vu le peloton sous l'impulsion des Lotto Soudal et des Trek Segafredo revenir. A 15 km de l'arrivée, les cinq derniers fuyards étaient repris. La victoire se joua au sprint. Degenkolb, 29 ans, victime en fin de saison dernière d'une infection pulmonaire qui l'avait privé de championnat du monde, succède au palmarès à son compatriote André Greipel (Lotto-Soudal) lauréat en 2016 et 2017. Sa dernière victoire remontait au 2 février 2017 lors de la 3e értape du Tour de Dubaï. Vendredi, le Trophée Serra de Tramuntana, sur un parcours accidenté de 140,1 km, figure au programme. Tim Wellens s'y était imposé en solitaire l'an dernier devant Louis Vervaeke. (Belga)