"Tant physiquement que mentalement, l'année passée a été particulièrement difficile à cause de la pandémie et des préparatifs pour les Jeux Olympiques", a indiqué Boe, 28 ans, cité dans un communiqué de sa fédération. "Depuis les Jeux Olympiques de 2018, il n'y a pas eu la place pour un long break et je prends par conséquent un peu de congés maintenant de façon à être prêt et super motivé dans les quatre prochaines années menant aux JO en 2026", a ajouté le triple tenant du gros globe de cristal. Boe manquera les manches de Kontiolahti (Finlande), Otepaa (Estonie) et Oslo, où la saison s'achèvera le 20 mars. Boe vient de remporter quatre titres à Pékin (sprint, mass-start, relais et relais mixte) ainsi qu'une médaille de bronze en individuel. Il est aussi 12 fois champion du monde. Il occupe actuellement la cinquième place du classement de la Coupe du monde dominé par le Français Quentin Fillon Maillet, qui a lui aussi décroché cinq breloques aux JO. (Belga)

"Tant physiquement que mentalement, l'année passée a été particulièrement difficile à cause de la pandémie et des préparatifs pour les Jeux Olympiques", a indiqué Boe, 28 ans, cité dans un communiqué de sa fédération. "Depuis les Jeux Olympiques de 2018, il n'y a pas eu la place pour un long break et je prends par conséquent un peu de congés maintenant de façon à être prêt et super motivé dans les quatre prochaines années menant aux JO en 2026", a ajouté le triple tenant du gros globe de cristal. Boe manquera les manches de Kontiolahti (Finlande), Otepaa (Estonie) et Oslo, où la saison s'achèvera le 20 mars. Boe vient de remporter quatre titres à Pékin (sprint, mass-start, relais et relais mixte) ainsi qu'une médaille de bronze en individuel. Il est aussi 12 fois champion du monde. Il occupe actuellement la cinquième place du classement de la Coupe du monde dominé par le Français Quentin Fillon Maillet, qui a lui aussi décroché cinq breloques aux JO. (Belga)