"Pour l'instant, je suis tout via les médias, je ne peux donc rien confirmer", déclare Johan Verbist à l'agence Belga. "Je n'ai pas encore pu contacter les arbitres dont les noms circulent. S'ils ont effectivement été privés de liberté, il est logique qu'ils ne puissent répondre. Je vais suivre le dossier".

Outre Sébastien Delferrière et Bart Vertenten, l'agent de joueur et ancien dirigeant du Sporting de Charleroi Mogi Bayat, l'ancien dirigeant d'Anderlecht, Herman Van Holsbeeck et l'actuel entraîneur du club de Bruges, Ivan Leko ont également été privés de liberté.

La justice mènerait une double enquête sur des matches truqués ainsi que sur de possibles fraudes financières et blanchiment d'argent.