Johan Van Herck, qui assure le capitanat de l'équipe masculine depuis 2011, considère néanmoins que l'approche sera différente avec les filles. "Je veux garder le même état d'esprit que celui que j'insuffle au sein du groupe masculin. Et je suis persuadé que cela peut marcher. Il y a beaucoup de talents, d'expériences et d'envies, mais je sais aussi que je vais devoir m'adapter aux joueuses et leur permettre de se sentir bien et en sécurité dans cette nouvelle configuration". Face à la France, le nouveau capitaine pourra compter sur un groupe performant avec une Elise Mertens désignée, à l'instar de David Goffin, comme patronne de l'équipe. "Elise est notre leader, elle fait partie du top 15. Mais c'est avant tout un ensemble et nous disposons d'une certaine variété au sein de ce groupe pour pouvoir surprendre et éliminer la France". Le capitaine de nos équipes de Coupe Davis et de Fed Cup enchaînera le tour préliminaire masculin, donnant accès à la phase finale de la Coupe Davis et le premier tour du groupe mondial avec les filles. "La nouvelle organisation de la Coupe Davis, qui se joue sur deux jours, me permettra de revenir du Brésil dès le 3 février et d'être toute la semaine suivante à Liège", assure-t-il. Comme la Fédération Royale Belge de Tennis, qui a pourtant voté pour cette réforme en août à Orlando, Joha Van Herck regrette le changement de formule d'autant que la Belgique, qui aurait pu prétendre à une wild card en tant que double finaliste (2015, 2017), devra se farcir un périlleux déplacement en Amérique du Sud (1 et 2 février 2019). (Belga)

Johan Van Herck, qui assure le capitanat de l'équipe masculine depuis 2011, considère néanmoins que l'approche sera différente avec les filles. "Je veux garder le même état d'esprit que celui que j'insuffle au sein du groupe masculin. Et je suis persuadé que cela peut marcher. Il y a beaucoup de talents, d'expériences et d'envies, mais je sais aussi que je vais devoir m'adapter aux joueuses et leur permettre de se sentir bien et en sécurité dans cette nouvelle configuration". Face à la France, le nouveau capitaine pourra compter sur un groupe performant avec une Elise Mertens désignée, à l'instar de David Goffin, comme patronne de l'équipe. "Elise est notre leader, elle fait partie du top 15. Mais c'est avant tout un ensemble et nous disposons d'une certaine variété au sein de ce groupe pour pouvoir surprendre et éliminer la France". Le capitaine de nos équipes de Coupe Davis et de Fed Cup enchaînera le tour préliminaire masculin, donnant accès à la phase finale de la Coupe Davis et le premier tour du groupe mondial avec les filles. "La nouvelle organisation de la Coupe Davis, qui se joue sur deux jours, me permettra de revenir du Brésil dès le 3 février et d'être toute la semaine suivante à Liège", assure-t-il. Comme la Fédération Royale Belge de Tennis, qui a pourtant voté pour cette réforme en août à Orlando, Joha Van Herck regrette le changement de formule d'autant que la Belgique, qui aurait pu prétendre à une wild card en tant que double finaliste (2015, 2017), devra se farcir un périlleux déplacement en Amérique du Sud (1 et 2 février 2019). (Belga)