Gérard, élu athlète paralympique belge de l'année au Gala du Sport il y a un mois, défiera le Britannique Gordon Reid (ITF 7) pour une place en finale. Reid, vainqueur en 2016 du tournoi australien, a lui dû batailler trois sets pour venir à bout de l'Argentin Gustavo Fernandez, 2e mondial et tenant du titre. Si Gérard, désormais entraîné par Damien Martinquet, compte quatre titres en double en Grand Chelem, dont deux à l'Open d'Australie (2017 et 2019), l'Ucclois de 31 ans attend toujours son premier sacre majeur en simple. Finaliste en 2016, Gérard a abordé avec confiance cette première levée du Grand Chelem de la saison après avoir remporté l'Open de Melbourne où il a battu le Japonais Shingo Kunieda, numéro un mondial, puis le Britannique Alfie Hewett (ITF 3) en finale. (Belga)

Gérard, élu athlète paralympique belge de l'année au Gala du Sport il y a un mois, défiera le Britannique Gordon Reid (ITF 7) pour une place en finale. Reid, vainqueur en 2016 du tournoi australien, a lui dû batailler trois sets pour venir à bout de l'Argentin Gustavo Fernandez, 2e mondial et tenant du titre. Si Gérard, désormais entraîné par Damien Martinquet, compte quatre titres en double en Grand Chelem, dont deux à l'Open d'Australie (2017 et 2019), l'Ucclois de 31 ans attend toujours son premier sacre majeur en simple. Finaliste en 2016, Gérard a abordé avec confiance cette première levée du Grand Chelem de la saison après avoir remporté l'Open de Melbourne où il a battu le Japonais Shingo Kunieda, numéro un mondial, puis le Britannique Alfie Hewett (ITF 3) en finale. (Belga)