"Ce n'était pas très facile", a-t-il commencé son explication. "Il est toujours difficile de commencer un tournoi comme les Jeux Paralympiques. J'ai mal joué contre Ratzlaff au premier tour de l'US Open l'année dernière et j'ai perdu un set. Je voulais être là dès le début cette fois. J'ai réussi. Bien que ce ne soit pas un grand match de mon côté non plus. Pour être honnête, je devrais être capable de gagner ces matches 6-0 par deux fois. J'ai aussi fait des erreurs, en termes de coups et de mouvements. Je ne suis pas toujours resté concentré. Donc, ça peut encore être mieux." "Mais c'était un bon match pour commencer", a poursuivi Gérard. "J'ai bien commencé. Normalement, l'adversaire du tour suivant est d'un niveau supérieur. Mais je devrais certainement être capable de gagner ce match aussi. Mais je dois prendre chaque adversaire au sérieux afin de tenir jusqu'au bout et de décrocher des médailles." Le match de Gérard a commencé avec deux heures et demie de retard en raison de la chaleur à Tokyo. Les matches de tennis avaient également été retardés de plusieurs heures vendredi. "Je suis moi-même prêt à jouer dans la chaleur", a répondu Gérard. "J'ai suivi un entraînement à Chypre, avec également des températures supérieures à 35 degrés et une forte humidité. Mais c'était la bonne décision aujourd'hui de reporter le match. Il y a des règlements et il faut s'y tenir." Gérard n'a été informé que tard dans la nuit de vendredi à samedi qu'il devrait jouer le samedi. A l'origine, le numéro 3 mondial ne devait débuter que dimanche en simple. "J'ai été très surpris de devoir jouer déjà aujourd'hui", a-t-il reconnu. "Normalement, cela aurait dû être demain. Nous ne l'avons su que hier soir à 21h30. Mais je suis resté positif. J'ai un match aujourd'hui et un autre demain (le double avec Jef Vandorpe, ndlr). C'est mieux réparti." (Belga)

"Ce n'était pas très facile", a-t-il commencé son explication. "Il est toujours difficile de commencer un tournoi comme les Jeux Paralympiques. J'ai mal joué contre Ratzlaff au premier tour de l'US Open l'année dernière et j'ai perdu un set. Je voulais être là dès le début cette fois. J'ai réussi. Bien que ce ne soit pas un grand match de mon côté non plus. Pour être honnête, je devrais être capable de gagner ces matches 6-0 par deux fois. J'ai aussi fait des erreurs, en termes de coups et de mouvements. Je ne suis pas toujours resté concentré. Donc, ça peut encore être mieux." "Mais c'était un bon match pour commencer", a poursuivi Gérard. "J'ai bien commencé. Normalement, l'adversaire du tour suivant est d'un niveau supérieur. Mais je devrais certainement être capable de gagner ce match aussi. Mais je dois prendre chaque adversaire au sérieux afin de tenir jusqu'au bout et de décrocher des médailles." Le match de Gérard a commencé avec deux heures et demie de retard en raison de la chaleur à Tokyo. Les matches de tennis avaient également été retardés de plusieurs heures vendredi. "Je suis moi-même prêt à jouer dans la chaleur", a répondu Gérard. "J'ai suivi un entraînement à Chypre, avec également des températures supérieures à 35 degrés et une forte humidité. Mais c'était la bonne décision aujourd'hui de reporter le match. Il y a des règlements et il faut s'y tenir." Gérard n'a été informé que tard dans la nuit de vendredi à samedi qu'il devrait jouer le samedi. A l'origine, le numéro 3 mondial ne devait débuter que dimanche en simple. "J'ai été très surpris de devoir jouer déjà aujourd'hui", a-t-il reconnu. "Normalement, cela aurait dû être demain. Nous ne l'avons su que hier soir à 21h30. Mais je suis resté positif. J'ai un match aujourd'hui et un autre demain (le double avec Jef Vandorpe, ndlr). C'est mieux réparti." (Belga)