Tsonga avait déjà été sacré à Rotterdam et Marseille en 2017. Ses quatorze titres précédents ont tous été obtenus sur surface dure, et il ne s'était même jamais hissé en finale d'un tournoi sur terre battue, avant d'éliminer le Géorgien Nikoloz Basilashvili (ATP 71) en trois sets (6-2, 3-6, 6-1), vendredi. Berdych avait lui écarté le Canadien Milos Raonic (ATP 6), tête de série numéro un, en deux sets et autant de tie breaks, 7-6 (7/5), 7-6 (7/2). Berdych qui n'a pas encore été couronné une seule fois cette saison, devra donc encore attendre avant de célébrer son quatorzième titre. Après son succès dans cette première édition de l'Open Parc Auvergne-Rhône Alpes dont il était l'ambassadeur, Tsonga, tête de série numéro douze, affrontera l'Argentin Renzo Olivo (ATP 91) au premier tour à Roland-Garros où Berdych, tête de série numéro treize, a pour sa part rendez-vous avec l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 47). (Belga)

Tsonga avait déjà été sacré à Rotterdam et Marseille en 2017. Ses quatorze titres précédents ont tous été obtenus sur surface dure, et il ne s'était même jamais hissé en finale d'un tournoi sur terre battue, avant d'éliminer le Géorgien Nikoloz Basilashvili (ATP 71) en trois sets (6-2, 3-6, 6-1), vendredi. Berdych avait lui écarté le Canadien Milos Raonic (ATP 6), tête de série numéro un, en deux sets et autant de tie breaks, 7-6 (7/5), 7-6 (7/2). Berdych qui n'a pas encore été couronné une seule fois cette saison, devra donc encore attendre avant de célébrer son quatorzième titre. Après son succès dans cette première édition de l'Open Parc Auvergne-Rhône Alpes dont il était l'ambassadeur, Tsonga, tête de série numéro douze, affrontera l'Argentin Renzo Olivo (ATP 91) au premier tour à Roland-Garros où Berdych, tête de série numéro treize, a pour sa part rendez-vous avec l'Allemand Jan-Lennard Struff (ATP 47). (Belga)