Valieva, 15 ans, a été testé positive à la trimétazidine, une substance utilisée pour soigner les angines de poitrine et interdite par l'Agence mondiale antidopage (AMA), dans un échantillon prélevé lors des championnats de Russie le 25 décembre. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a validé lundi, sans se prononcer sur le fond de son contrôle antidopage à une substance interdite, la levée de sa suspension provisoire par l'agence antidopage russe, rejetant les appels du CIO, de l'AMA et de la Fédération internationale de patinage, (ISU). Mark Adams, porte-parole du CIO a déclaré que les résultats de la compétition de patinage artistique seraient marqués d'un astérisque et qu'aucune cérémonie de remise des fleurs ne se tiendrait si Valieva devait monter sur le podium. La jeune Russe mène actuellement la compétition, dont l'épreuve finale se disputera jeudi. Adams a déclaré que l'affaire est en cours et qu'il est inapproprié de tirer des conclusions. "Pour autant que je sache, l'échantillon B n'a même pas encore été ouvert", a expliqué le porte-parole. Adams souligne que "la priorité absolue" était le bien-être de Valieva. "Elle se trouve au centre de beaucoup de spéculations et cela doit être très difficile pour elle." "Nous devons être très, très responsables sur la manière dont nous discutons de cette question, qui, je vous le rappelle, n'est pas encore close", a poursuivi Adams. Valieva avait aidé l'équipe russe à décrocher l'or la veille de l'annonce du test positif, dont les résultats sont également considérés comme provisoires, a souligné Adams. (Belga)

Valieva, 15 ans, a été testé positive à la trimétazidine, une substance utilisée pour soigner les angines de poitrine et interdite par l'Agence mondiale antidopage (AMA), dans un échantillon prélevé lors des championnats de Russie le 25 décembre. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a validé lundi, sans se prononcer sur le fond de son contrôle antidopage à une substance interdite, la levée de sa suspension provisoire par l'agence antidopage russe, rejetant les appels du CIO, de l'AMA et de la Fédération internationale de patinage, (ISU). Mark Adams, porte-parole du CIO a déclaré que les résultats de la compétition de patinage artistique seraient marqués d'un astérisque et qu'aucune cérémonie de remise des fleurs ne se tiendrait si Valieva devait monter sur le podium. La jeune Russe mène actuellement la compétition, dont l'épreuve finale se disputera jeudi. Adams a déclaré que l'affaire est en cours et qu'il est inapproprié de tirer des conclusions. "Pour autant que je sache, l'échantillon B n'a même pas encore été ouvert", a expliqué le porte-parole. Adams souligne que "la priorité absolue" était le bien-être de Valieva. "Elle se trouve au centre de beaucoup de spéculations et cela doit être très difficile pour elle." "Nous devons être très, très responsables sur la manière dont nous discutons de cette question, qui, je vous le rappelle, n'est pas encore close", a poursuivi Adams. Valieva avait aidé l'équipe russe à décrocher l'or la veille de l'annonce du test positif, dont les résultats sont également considérés comme provisoires, a souligné Adams. (Belga)