Aux Jeux Olympiques de 2018 à Pyeongchang, Vosté avait terminé 23e du 1.500 m. "Cela doit être meilleur ici de toute façon. Je veux une place dans le top 10, espérons le top 8. Par rapport à Pyeongchang, je me suis nettement amélioré. A l'époque j'étais venu pour découvrir. Maintenant, je veux rivaliser avec les meilleurs et de préférence pour le podium. J'ai cet état d'esprit." "La course que j'ai faite à Inzell en début de saison, j'aimerais bien la refaire. Alors il pourrait alors y avoir quelque chose de très beau. Mes sensations y étaient bonnes, et je n'en ai pas souvent eu sur un 1.500 m. Je les recherche encore." Vosté a terminé deuxième du 1.500m à Inzell en 1:45.47. Vosté semble avoir attrapé un rhume à Pékin. "Le patinage va mieux que mon état de santé. J'ai des maux de tête et le nez qui coule. J'essaie de ne pas trop m'en préoccuper. Heureusement, il reste encore deux jours avant la compétition." "Bien qu'il s'agisse de mes deuxièmes Jeux, je suis toujours un peu nerveux", a-t-il poursuivi. "J'essaie de ne pas trop m'en préoccuper pour le moment, car cela coûte de l'énergie". Vosté a terminé quatrième à deux reprises en manches de Coupes du monde dans sa carrière, à chaque fois sur 1000 m (Nur-Sultan 2019, Heerenveen 2020). Vosté disputera une deuxième épreuve à Pékin : le 1.000 m le samedi 18 février. (Belga)

Aux Jeux Olympiques de 2018 à Pyeongchang, Vosté avait terminé 23e du 1.500 m. "Cela doit être meilleur ici de toute façon. Je veux une place dans le top 10, espérons le top 8. Par rapport à Pyeongchang, je me suis nettement amélioré. A l'époque j'étais venu pour découvrir. Maintenant, je veux rivaliser avec les meilleurs et de préférence pour le podium. J'ai cet état d'esprit." "La course que j'ai faite à Inzell en début de saison, j'aimerais bien la refaire. Alors il pourrait alors y avoir quelque chose de très beau. Mes sensations y étaient bonnes, et je n'en ai pas souvent eu sur un 1.500 m. Je les recherche encore." Vosté a terminé deuxième du 1.500m à Inzell en 1:45.47. Vosté semble avoir attrapé un rhume à Pékin. "Le patinage va mieux que mon état de santé. J'ai des maux de tête et le nez qui coule. J'essaie de ne pas trop m'en préoccuper. Heureusement, il reste encore deux jours avant la compétition." "Bien qu'il s'agisse de mes deuxièmes Jeux, je suis toujours un peu nerveux", a-t-il poursuivi. "J'essaie de ne pas trop m'en préoccuper pour le moment, car cela coûte de l'énergie". Vosté a terminé quatrième à deux reprises en manches de Coupes du monde dans sa carrière, à chaque fois sur 1000 m (Nur-Sultan 2019, Heerenveen 2020). Vosté disputera une deuxième épreuve à Pékin : le 1.000 m le samedi 18 février. (Belga)