Ainsi une médaille d'or rapportera à son auteur une prime de 50.000 euros, a confirmé jeudi dans son bulletin le COIB, le Comité olympique et interfédéral belge. Une médaille d'argent rapportera 30.000 euros, une de bronze 20.000, une 4e place 10.000 et de la 5e à la 8e place, l'athlète sera récompensé de 5.000 euros. Il est entendu que les montants cités sont bruts. Pour les sports d'équipes, la prime est aussi de 50.000 euros (or), 30.000 euros (argent), 20.000 euros (bronze), 10.000 euros (4e place) et 5.000 euros pour les places 5 à 8, mais le montant sera augmenté de 10% par athlète, à partir du deuxième athlète accrédité pour l'équipe en question. Les entraîneurs aussi peuvent aussi s'attendre à recevoir des primes dont le montant sera de maximum 25% de ce que son athlète reçoit. Depuis Tokyo 2020, c'est la Loterie nationale qui finance l'ensemble des primes. (Belga)

Ainsi une médaille d'or rapportera à son auteur une prime de 50.000 euros, a confirmé jeudi dans son bulletin le COIB, le Comité olympique et interfédéral belge. Une médaille d'argent rapportera 30.000 euros, une de bronze 20.000, une 4e place 10.000 et de la 5e à la 8e place, l'athlète sera récompensé de 5.000 euros. Il est entendu que les montants cités sont bruts. Pour les sports d'équipes, la prime est aussi de 50.000 euros (or), 30.000 euros (argent), 20.000 euros (bronze), 10.000 euros (4e place) et 5.000 euros pour les places 5 à 8, mais le montant sera augmenté de 10% par athlète, à partir du deuxième athlète accrédité pour l'équipe en question. Les entraîneurs aussi peuvent aussi s'attendre à recevoir des primes dont le montant sera de maximum 25% de ce que son athlète reçoit. Depuis Tokyo 2020, c'est la Loterie nationale qui finance l'ensemble des primes. (Belga)