"Elana Meyers Taylor et Kaillie Humphries porteront les espoirs de médailles de l'équipe américaine de bobsleigh à Pékin en tant que pilotes des deux bobs féminins", a annoncé dans un communiqué le directeur général de USA Bobsleigh et Skeleton, Aron McGuire. La sélection des 12 athlètes qui composeront l'équipe américaine a été une décision "vraiment difficile" à prendre, a ajouté M. McGuire, la fédération en est "fière" et elle a "hâte de les voir représenter les États-Unis à Pékin". Humphries, 36 ans, née à Calgary, avait récolté l'or pour le Canada aux Jeux olympiques de 2010 et de 2014, puis le bronze en 2018 à Pyeongchang. Elle a quitté son Canada natal ces dernières années, car elle se disait harcelée par son entraîneur. "Ma carrière sportive était finie au Canada", avait-elle expliqué en décembre, estimant que ce "n'était plus prudent" pour elle "de continuer dans cet environnement". Sa quatrième participation à des Jeux d'hiver sera donc la première sous la bannière des États-Unis. Fin décembre, Humphries, qui vit en Californie avec son mari, a obtenu la citoyenneté américaine, ce qui était indispensable pour défendre les couleurs des Etats-Unis à Pékin, dans moins de trois semaines. "Humphries est la championne du monde en titre du monobob féminin et championne du monde du bob à deux chez les femmes", rappelle la fédération américaine dans son communiqué, en ajoutant que l'athlète de 36 ans "se battra" pour l'or à Pékin. Depuis les débuts du bobsleigh féminin en 2002 aux Jeux de Salt Lake City, les bobeuses américaines ont remporté des médailles à tous les Jeux olympiques d'hiver, souligne la fédération américaine. (Belga)

"Elana Meyers Taylor et Kaillie Humphries porteront les espoirs de médailles de l'équipe américaine de bobsleigh à Pékin en tant que pilotes des deux bobs féminins", a annoncé dans un communiqué le directeur général de USA Bobsleigh et Skeleton, Aron McGuire. La sélection des 12 athlètes qui composeront l'équipe américaine a été une décision "vraiment difficile" à prendre, a ajouté M. McGuire, la fédération en est "fière" et elle a "hâte de les voir représenter les États-Unis à Pékin". Humphries, 36 ans, née à Calgary, avait récolté l'or pour le Canada aux Jeux olympiques de 2010 et de 2014, puis le bronze en 2018 à Pyeongchang. Elle a quitté son Canada natal ces dernières années, car elle se disait harcelée par son entraîneur. "Ma carrière sportive était finie au Canada", avait-elle expliqué en décembre, estimant que ce "n'était plus prudent" pour elle "de continuer dans cet environnement". Sa quatrième participation à des Jeux d'hiver sera donc la première sous la bannière des États-Unis. Fin décembre, Humphries, qui vit en Californie avec son mari, a obtenu la citoyenneté américaine, ce qui était indispensable pour défendre les couleurs des Etats-Unis à Pékin, dans moins de trois semaines. "Humphries est la championne du monde en titre du monobob féminin et championne du monde du bob à deux chez les femmes", rappelle la fédération américaine dans son communiqué, en ajoutant que l'athlète de 36 ans "se battra" pour l'or à Pékin. Depuis les débuts du bobsleigh féminin en 2002 aux Jeux de Salt Lake City, les bobeuses américaines ont remporté des médailles à tous les Jeux olympiques d'hiver, souligne la fédération américaine. (Belga)