Matthias Mayer, champion olympique il y a quatre ans en Corée du Sud, à PyeongChang, a décroché l'or après sa médaille de bronze en descente. En 1:19.94, il devance l'Américain Ryan Cochran-Siegle de 4/100e. Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde a pris la 3e place à 42/100e et la médaille de bronze, sa première médaille aux Jeux. Matthias Mayer, 31 ans, décroche son 3e titre olympique après avoir remporté la descente en 2014 à Sotchi. Le champion du monde du Super G, l'Autrichien Vincent Kriechmayr, 8e de la descente à Pékin, a dû se contenter de la 5e place derrière un autre skieur norvégien Adrian Smiseth Sejersted. Le Suisse Beat Feuz, le champion olympique de la descente, a manqué une porte après 17 secondes de course et n'a pu aller au bout de son Super G. Un autre Suisse Marco Odermatt, l'un des favoris, a également commis une faute sur le parcours ne parvenant pas à aller non plus au bout de son Super G. (Belga)

Matthias Mayer, champion olympique il y a quatre ans en Corée du Sud, à PyeongChang, a décroché l'or après sa médaille de bronze en descente. En 1:19.94, il devance l'Américain Ryan Cochran-Siegle de 4/100e. Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde a pris la 3e place à 42/100e et la médaille de bronze, sa première médaille aux Jeux. Matthias Mayer, 31 ans, décroche son 3e titre olympique après avoir remporté la descente en 2014 à Sotchi. Le champion du monde du Super G, l'Autrichien Vincent Kriechmayr, 8e de la descente à Pékin, a dû se contenter de la 5e place derrière un autre skieur norvégien Adrian Smiseth Sejersted. Le Suisse Beat Feuz, le champion olympique de la descente, a manqué une porte après 17 secondes de course et n'a pu aller au bout de son Super G. Un autre Suisse Marco Odermatt, l'un des favoris, a également commis une faute sur le parcours ne parvenant pas à aller non plus au bout de son Super G. (Belga)