Kim Meylemans, qui avait été contaminée au coronavirus aux alentours de Nouvel An, s'est envolée samedi pour Pékin, où les Jeux olympiques d'hiver se dérouleront du 4 au 20 février. Elle a été testée positive dimanche à son arrivée dans la capitale chinoise. "Kim a immédiatement été soumise à un second test qui s'est avéré être négatif", indique le COIB. "Cependant, comme prévu dans le protocole de testing, Kim a dû se soumettre à un troisième test, qui est considéré comme positif. Kim n'a pas pu quitter sa chambre depuis le premier résultat. Entretemps, elle a été amenée dans un hotel-quarantaine". "Le COIB collabore pleinement avec le Comité d'Organisation pour régler la situation au plus vite et préserver au maximum la santé et la sécurité de tous les athlètes et membres des différentes délégations", ajoute le COIB. "Compte tenu du fait que les résultats puissent être positifs à la suite d'une précédente infection au Covid-19 de l'athlète concernée, le COIB a formulé une demande officielle auprès du Medical Expert Panel du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques. Après examination profonde il n'y a pas d'impact identifié sur les autres membres la délégation du Team Belgium. Naturellement, le COIB regrette profondément cette situation et espère qu'elle ne compromettra pas la poursuite de la participation de l'athlète et des autres membres de la délégation. Le COIB compatit avec Kim et espère qu'elle pourra quitter sa quarantaine le plus rapidement possible". (Belga)

Kim Meylemans, qui avait été contaminée au coronavirus aux alentours de Nouvel An, s'est envolée samedi pour Pékin, où les Jeux olympiques d'hiver se dérouleront du 4 au 20 février. Elle a été testée positive dimanche à son arrivée dans la capitale chinoise. "Kim a immédiatement été soumise à un second test qui s'est avéré être négatif", indique le COIB. "Cependant, comme prévu dans le protocole de testing, Kim a dû se soumettre à un troisième test, qui est considéré comme positif. Kim n'a pas pu quitter sa chambre depuis le premier résultat. Entretemps, elle a été amenée dans un hotel-quarantaine". "Le COIB collabore pleinement avec le Comité d'Organisation pour régler la situation au plus vite et préserver au maximum la santé et la sécurité de tous les athlètes et membres des différentes délégations", ajoute le COIB. "Compte tenu du fait que les résultats puissent être positifs à la suite d'une précédente infection au Covid-19 de l'athlète concernée, le COIB a formulé une demande officielle auprès du Medical Expert Panel du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques. Après examination profonde il n'y a pas d'impact identifié sur les autres membres la délégation du Team Belgium. Naturellement, le COIB regrette profondément cette situation et espère qu'elle ne compromettra pas la poursuite de la participation de l'athlète et des autres membres de la délégation. Le COIB compatit avec Kim et espère qu'elle pourra quitter sa quarantaine le plus rapidement possible". (Belga)