Un contrôle hors-compétition effectué le 2 août a révélé que l'athlète a eu recours à une transfusion sanguine, méthode interdite par l'AMA, l'Agence mondiale antidopage. Mikhou, 31 ans, a participé aux séries du 1.500m le lendemain, le 3 août, sans pouvoir se qualifier pour les demi-finales. L'athlète a le droit de demander l'analyse de l'échantillon B et de tenter un recours devant le Tribunal arbitral du sport. (Belga)

Un contrôle hors-compétition effectué le 2 août a révélé que l'athlète a eu recours à une transfusion sanguine, méthode interdite par l'AMA, l'Agence mondiale antidopage. Mikhou, 31 ans, a participé aux séries du 1.500m le lendemain, le 3 août, sans pouvoir se qualifier pour les demi-finales. L'athlète a le droit de demander l'analyse de l'échantillon B et de tenter un recours devant le Tribunal arbitral du sport. (Belga)