Il y a d'abord eu la contamination au Covid de Jelle Geens qui l'a privé de la compétition masculine individuelle lundi. Il y a eu ensuite l'élongation au mollet gauche de Claire Michel pendant l'épreuve féminine mardi. Jelle Geens a rejoint Tokyo et pourra participer, mais l'état de la blessure de Claire Michel laisse planer un doute sur les chances belges. La belle forme de Marten Van Riel (4e) et Valerie Barthelemy (10e) pourrait ne pas suffire pour briguer une des trois places du podium. Chaque relayeur aura 300m de natation, 6,8 km de vélo et 2 km de course à pied à parcourir. En soirée, une autre finale concernera un autre relais mixte, celui du 4X400 m d'athlétisme, lui aussi intégré cette année au programme olympique. Vendredi soir, Alexander Doom, Imke Vervaet, Camille Laus et Jonathan Borlée ont gagné la première série et signé un nouveau record national en 3:12.75, le 5e chrono des finalistes. Tout comme les Hammers, il ne sera pas favori en finale mais peut créer une heureuse surprise. Il avait fini 6e pour ses débuts aux Mondiaux de Doha en 2019 et 4e des Relais mondiaux au printemps à Chorzow en Pologne. Le matin, cinq Belges prendront part aux séries (ou qualifications) des épreuves d'athlétisme: Hannes Claes et Paulien Couckuyt (400 m haies), Eliott Crestan (800 m), Anne Zagré (100 m haies) et Ben Broeders (perche). Le tournoi de golf masculin abordera sa 3e journée. Thomas Detry et Thomas Pieters, respectivement 15e et 39e au terme d'une 2e journée arrêtée par la pluie, tenteront de remonter au classement. Isaura Maehaut et Anouk Geurts s'apprêtent à boucler leur première expérience olympique. Les filles du 49er FX s'étaient fixées comme objectif Paris en 2024. Leurs performances au Japon ne leur permettront pas de se classer en ordre utile (top 10) afin de revenir disputer la 'Medal Race' dimanche. (Belga)

Il y a d'abord eu la contamination au Covid de Jelle Geens qui l'a privé de la compétition masculine individuelle lundi. Il y a eu ensuite l'élongation au mollet gauche de Claire Michel pendant l'épreuve féminine mardi. Jelle Geens a rejoint Tokyo et pourra participer, mais l'état de la blessure de Claire Michel laisse planer un doute sur les chances belges. La belle forme de Marten Van Riel (4e) et Valerie Barthelemy (10e) pourrait ne pas suffire pour briguer une des trois places du podium. Chaque relayeur aura 300m de natation, 6,8 km de vélo et 2 km de course à pied à parcourir. En soirée, une autre finale concernera un autre relais mixte, celui du 4X400 m d'athlétisme, lui aussi intégré cette année au programme olympique. Vendredi soir, Alexander Doom, Imke Vervaet, Camille Laus et Jonathan Borlée ont gagné la première série et signé un nouveau record national en 3:12.75, le 5e chrono des finalistes. Tout comme les Hammers, il ne sera pas favori en finale mais peut créer une heureuse surprise. Il avait fini 6e pour ses débuts aux Mondiaux de Doha en 2019 et 4e des Relais mondiaux au printemps à Chorzow en Pologne. Le matin, cinq Belges prendront part aux séries (ou qualifications) des épreuves d'athlétisme: Hannes Claes et Paulien Couckuyt (400 m haies), Eliott Crestan (800 m), Anne Zagré (100 m haies) et Ben Broeders (perche). Le tournoi de golf masculin abordera sa 3e journée. Thomas Detry et Thomas Pieters, respectivement 15e et 39e au terme d'une 2e journée arrêtée par la pluie, tenteront de remonter au classement. Isaura Maehaut et Anouk Geurts s'apprêtent à boucler leur première expérience olympique. Les filles du 49er FX s'étaient fixées comme objectif Paris en 2024. Leurs performances au Japon ne leur permettront pas de se classer en ordre utile (top 10) afin de revenir disputer la 'Medal Race' dimanche. (Belga)