"C'était un honneur de représenter la Serbie à ces Jeux de Tokyo. Je sais que j'ai tout donné pour remporter une médaille et j'ai hâte de revenir à Paris", a dit celui qui compte 20 sacres en Grand Chelem. Arrivé à Tokyo en quête de Grand Chelem doré, qui consiste à remporter tous les rendez-vous majeurs ainsi que l'or olympique, 'Nole' est reparti bredouille de la capitale japonaise. Battu aux portes de la finale par le futur lauréat allemand Alexander Zverev, il s'est aussi incliné dans son duel pour le bronze contre l'Espagnol Pablo Carreño-Busta. Il avait l'occasion de sauver l'honneur en double mixte mais a déclaré forfait avant son duel pour le bronze. Le droitier de Belgrade, déjà vainqueur de l'Open d'Australie, Roland-Garros et Wimbledon cette saison, aura l'occasion de se consoler à l'US Open, qui débute le 30 août. Il pourrait y signer un Grand Chelem historique et passer devant ses rivaux Roger Federer et Rafael Nadal au nombre de sacres majeurs. (Belga)

"C'était un honneur de représenter la Serbie à ces Jeux de Tokyo. Je sais que j'ai tout donné pour remporter une médaille et j'ai hâte de revenir à Paris", a dit celui qui compte 20 sacres en Grand Chelem. Arrivé à Tokyo en quête de Grand Chelem doré, qui consiste à remporter tous les rendez-vous majeurs ainsi que l'or olympique, 'Nole' est reparti bredouille de la capitale japonaise. Battu aux portes de la finale par le futur lauréat allemand Alexander Zverev, il s'est aussi incliné dans son duel pour le bronze contre l'Espagnol Pablo Carreño-Busta. Il avait l'occasion de sauver l'honneur en double mixte mais a déclaré forfait avant son duel pour le bronze. Le droitier de Belgrade, déjà vainqueur de l'Open d'Australie, Roland-Garros et Wimbledon cette saison, aura l'occasion de se consoler à l'US Open, qui débute le 30 août. Il pourrait y signer un Grand Chelem historique et passer devant ses rivaux Roger Federer et Rafael Nadal au nombre de sacres majeurs. (Belga)