La Gantoise, qui aura 19 ans lundi, a soulevé 81 kg (7e) à l'arraché (snatch) et 99kg à l'épaulé-jeté (jerk) pour un total de 180 kg. Le titre olympique est revenu à la Chinoise Zhihui Hou avec un total de 210 kg (94kg+116kg), record olympique. La médaille d'argent a été remportée par l'Indienne Chanu Saikhom Mirabai avec 202 kg (87kg+115kg). L'Indonésienne Windy Cantika Aisah, 3e, complète le podium avec 194 kg (84kg+110kg). Nina Sterckx, qui semblait plutôt nerveuse, a manqué son premier essai à l'arraché à 81kg. Sa seconde tentative de suite après a été couronnée de succès. Son troisième essai, à 84kg, a été manqué, elle qui possède un record à 83 kg. Zhihui Hou a soulevé 94 kg, soit un record olympique. A l'épaulé-jeté, sa première barre de 99 kg ne lui a posé aucun souci battant son record de Belgique (93 kg), mais ses deux tentatives à 101 kg ont échoué, même si elle a demandé une analyse vidéo pour le troisième. En pleurs, Nina Sterckx termine avec 180 kg, ce qui est tout de même son record de Belgique (ar: 176kg, le 18 octobre 2019 à Bucarest). Zhihui Hou a soulevé 116 kg (record olympique), elle qui détient le record du monde avec un total de 213 kg. La Japonaise Hiromi Miyake, médaillée d'argent aux Jeux de Londres en 2012 et en bronze à Rio en 2016, a manqué ses trois tentatives à l'épaulé-jeté à 99kg et doit se contenter de la 13e place sur 14. Elle fut 4e à Pékin 2008 aussi et disputait ses 5es Jeux Olympiques. Nina Sterckx a dû perdre 9,5 kg en deux mois pour pouvoir se présenter dans cette catégorie olympique. Coachée par Tom Goegebuer lui-même ancien Olympien encore présent à Rio en 2016, elle avait pris la médaille de bronze à l'Euro de Moscou en avril et celle d'argent aux Mondiaux juniors en mai. Anna Van Bellinghen est la seconde haltérophile belge engagée à Tokyo, en +87kg. Elle entrera en lice le 2 août dans la capitale japonaise. (Belga)

La Gantoise, qui aura 19 ans lundi, a soulevé 81 kg (7e) à l'arraché (snatch) et 99kg à l'épaulé-jeté (jerk) pour un total de 180 kg. Le titre olympique est revenu à la Chinoise Zhihui Hou avec un total de 210 kg (94kg+116kg), record olympique. La médaille d'argent a été remportée par l'Indienne Chanu Saikhom Mirabai avec 202 kg (87kg+115kg). L'Indonésienne Windy Cantika Aisah, 3e, complète le podium avec 194 kg (84kg+110kg). Nina Sterckx, qui semblait plutôt nerveuse, a manqué son premier essai à l'arraché à 81kg. Sa seconde tentative de suite après a été couronnée de succès. Son troisième essai, à 84kg, a été manqué, elle qui possède un record à 83 kg. Zhihui Hou a soulevé 94 kg, soit un record olympique. A l'épaulé-jeté, sa première barre de 99 kg ne lui a posé aucun souci battant son record de Belgique (93 kg), mais ses deux tentatives à 101 kg ont échoué, même si elle a demandé une analyse vidéo pour le troisième. En pleurs, Nina Sterckx termine avec 180 kg, ce qui est tout de même son record de Belgique (ar: 176kg, le 18 octobre 2019 à Bucarest). Zhihui Hou a soulevé 116 kg (record olympique), elle qui détient le record du monde avec un total de 213 kg. La Japonaise Hiromi Miyake, médaillée d'argent aux Jeux de Londres en 2012 et en bronze à Rio en 2016, a manqué ses trois tentatives à l'épaulé-jeté à 99kg et doit se contenter de la 13e place sur 14. Elle fut 4e à Pékin 2008 aussi et disputait ses 5es Jeux Olympiques. Nina Sterckx a dû perdre 9,5 kg en deux mois pour pouvoir se présenter dans cette catégorie olympique. Coachée par Tom Goegebuer lui-même ancien Olympien encore présent à Rio en 2016, elle avait pris la médaille de bronze à l'Euro de Moscou en avril et celle d'argent aux Mondiaux juniors en mai. Anna Van Bellinghen est la seconde haltérophile belge engagée à Tokyo, en +87kg. Elle entrera en lice le 2 août dans la capitale japonaise. (Belga)