Kolesnikov (21 ans), qui concourt sous bannière neutre suite au vaste scandale de dopage russe, a réussi le meilleur temps des demi-finales en 47 sec 11/100e, meilleur chrono de la saison et nouveau record d'Europe. Il a fait mieux que le favori américain Caeleb Dressel (47.23), qui vise six titres olympiques à Tokyo après un premier or sur le relais 4x100 m nage libre. Annoncé parmi les prétendants au podium, l'Australien Kyle Chalmers sera au rendez-vous jeudi mais s'est montré plus discret (6e temps en 47 sec 80), derrière notamment l'Italien Alessandro Miressi (3e temps, 47.52) et le Sud-Coréen Sunwoo Hwang (4e temps, 47.56, record d'Asie). (Belga)

Kolesnikov (21 ans), qui concourt sous bannière neutre suite au vaste scandale de dopage russe, a réussi le meilleur temps des demi-finales en 47 sec 11/100e, meilleur chrono de la saison et nouveau record d'Europe. Il a fait mieux que le favori américain Caeleb Dressel (47.23), qui vise six titres olympiques à Tokyo après un premier or sur le relais 4x100 m nage libre. Annoncé parmi les prétendants au podium, l'Australien Kyle Chalmers sera au rendez-vous jeudi mais s'est montré plus discret (6e temps en 47 sec 80), derrière notamment l'Italien Alessandro Miressi (3e temps, 47.52) et le Sud-Coréen Sunwoo Hwang (4e temps, 47.56, record d'Asie). (Belga)