Le bilan de 7 médailles, dont trois d'or, et de 26 places parmi le top 8 "ont été extraordinaires" a-t-il ajouté. "Ces performances arrivent à un moment importants car notre pays en avait grandement besoin (allusion aux inondations catastrophiques de cet été, Ndlr) . Redonner du moral, redonner de la fierté permettra de donner l'envie à nos concitoyens de se relever dans ces moments difficiles. C'est le rôle profond de l'olympisme: rendre le monde un peu meilleur par le sport." "Dans 34 jours, je remets mon tablier avec beaucoup de sérénité", a conclu Pierre-Olivier Beckers qui va désormais se consacrer à assurer la coordination entre le Comité International olympique (CIO) et les organisateurs des prochains JO d'été à Paris qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024. "Il y a un temps pour chacun et un temps pour chaque chose. Le sport de haut niveau et le COIB pourront bénéficier d'idées et d'énergie nouvelles et elles viendront renforcer la bonne santé du sport actuelle. Le sport de haut niveau dans notre pays et le COIB sont en bonne santé et en meilleure santé qu'ils n'étaient en 2004." (Belga)

Le bilan de 7 médailles, dont trois d'or, et de 26 places parmi le top 8 "ont été extraordinaires" a-t-il ajouté. "Ces performances arrivent à un moment importants car notre pays en avait grandement besoin (allusion aux inondations catastrophiques de cet été, Ndlr) . Redonner du moral, redonner de la fierté permettra de donner l'envie à nos concitoyens de se relever dans ces moments difficiles. C'est le rôle profond de l'olympisme: rendre le monde un peu meilleur par le sport." "Dans 34 jours, je remets mon tablier avec beaucoup de sérénité", a conclu Pierre-Olivier Beckers qui va désormais se consacrer à assurer la coordination entre le Comité International olympique (CIO) et les organisateurs des prochains JO d'été à Paris qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024. "Il y a un temps pour chacun et un temps pour chaque chose. Le sport de haut niveau et le COIB pourront bénéficier d'idées et d'énergie nouvelles et elles viendront renforcer la bonne santé du sport actuelle. Le sport de haut niveau dans notre pays et le COIB sont en bonne santé et en meilleure santé qu'ils n'étaient en 2004." (Belga)