"L'objectif pour mes premiers JO est de passer le premier tour. Ce serait vraiment bien de courir en 13.30." Contrairement à beaucoup d'autres athlètes belges, Obasuyi aura la chance de courir sa série en soirée, de quoi éviter les nuits blanches et autres levers aux aurores qui ont marqué plusieurs de ses camarades du team Belgium. "C'est vraiment une bonne chose", poursuit le vice-champion d'Europe espoirs, le 11 juillet à Tallinn. "Physiquement et mentalement, je suis mieux que jamais", poursuit Obasuyi. "Ce sera la première fois que je courrai avec tous les grands noms. Il ne reste plus qu'à performer. Mais bien sûr à Paris (2024) et Los Angeles (2028), j'espère que je pourrai être plus fort." (Belga)

"L'objectif pour mes premiers JO est de passer le premier tour. Ce serait vraiment bien de courir en 13.30." Contrairement à beaucoup d'autres athlètes belges, Obasuyi aura la chance de courir sa série en soirée, de quoi éviter les nuits blanches et autres levers aux aurores qui ont marqué plusieurs de ses camarades du team Belgium. "C'est vraiment une bonne chose", poursuit le vice-champion d'Europe espoirs, le 11 juillet à Tallinn. "Physiquement et mentalement, je suis mieux que jamais", poursuit Obasuyi. "Ce sera la première fois que je courrai avec tous les grands noms. Il ne reste plus qu'à performer. Mais bien sûr à Paris (2024) et Los Angeles (2028), j'espère que je pourrai être plus fort." (Belga)