La Belgique, 2e au classement mondial, sans quelques titulaires comme Tom Boon, Simon Gougnard, Arthur De Sloover et Manu Stockbroekx, a rapidement été menée au score dans le premier quart-temps. D'abord sur une belle déviation de Martin Ferreiro, dès la 3e minute, puis sur un pc de Maico Casella. Dominant l'entièreté du deuxième quart, les hommes de Shane McLeod ont trouvé l'ouverture sur leur 1er pc, via l'inévitable Alexander Hendrickx (26e). De retour des vesiaires, les Red Lions ont égalisé sur leur 2e pc. Le sleep d'Hendrickx était stoppé par Juan Vivaldi, le gardien argentin, mais Gauthier Boccard, présent au rebond, remettait les deux équipes à égalité. Réduite à dix après l'exclusion temporaire de Felix Denayer, la Belgique a toutefois dû concéder un troisième but sur l'une des rares occasions argentines du 3e quart-temps, via une percée de Santiago Tarazona. A nouveau à onze sur le terrain dans la dernière période, les Belges ont exercé un pressing haut et ont été récompensés par l'égalisation d'Antoine Kina après un beau débordement. Si le dernier pc à une minute de la fin était bien dévié par Vivaldi, la phase de jeu suivante permettait à Sébastien Dockier d'arracher à une poignée de secondes du terme une courte mais méritée victoire. Après une trêve internationale jusqu'au 10 novembre, permettant à 7 pays d'obtenir leur sésame olympique dans des duels sur deux matchs, les joueurs belges reprendront le cours de leur championnat national en club jusqu'au 1er décembre, avant de suivre un stage de préparation avec le Comité olympique et interfédéral belge (COIB), à Belek, en Turquie. Le début de la 2e édition de la Pro League est programmé pour fin janvier, avec trois doubles matchs en déplacement, en Australie (25-26 janvier), contre la Nouvelle-Zélande (1-2 février) et en Inde (8-9 février). (Belga)