De fortes rafales de vent sont attendues mardi, pouvant rendre les conditions impraticables pour l'aviron, ont expliqué les organisateurs. Les finales du quatre de couple messieurs et dames sont ainsi décalées de mardi à mercredi, tout comme les demi-finales du deux de couple poids léger messieurs, pour laquelle Tim Brys et Niels Van Zandweghe se sont qualifiés, et dames et les deux sans barreur messieurs et dames. Enfin, les demi-finales en skiff messieurs et dames se disputeront vendredi, contre jeudi initialement prévu. Les courses d'aviron prévues lundi avaient déjà été avancées à dimanche en raison du typhon. Les rafales pourraient atteindre 90 km/h alors que le typhon Nepartak doit arriver dans la ville hôte des Jeux Olympiques d'ici mardi, avait indiqué l'Agence météorologique japonaise, samedi. La saison des typhons au Japon s'étend de mai à octobre environ, avec un pic en août et septembre. En octobre 2019, le typhon Hagibis avait frappé le Japon qui accueillait la Coupe du monde de rugby. (Belga)

De fortes rafales de vent sont attendues mardi, pouvant rendre les conditions impraticables pour l'aviron, ont expliqué les organisateurs. Les finales du quatre de couple messieurs et dames sont ainsi décalées de mardi à mercredi, tout comme les demi-finales du deux de couple poids léger messieurs, pour laquelle Tim Brys et Niels Van Zandweghe se sont qualifiés, et dames et les deux sans barreur messieurs et dames. Enfin, les demi-finales en skiff messieurs et dames se disputeront vendredi, contre jeudi initialement prévu. Les courses d'aviron prévues lundi avaient déjà été avancées à dimanche en raison du typhon. Les rafales pourraient atteindre 90 km/h alors que le typhon Nepartak doit arriver dans la ville hôte des Jeux Olympiques d'ici mardi, avait indiqué l'Agence météorologique japonaise, samedi. La saison des typhons au Japon s'étend de mai à octobre environ, avec un pic en août et septembre. En octobre 2019, le typhon Hagibis avait frappé le Japon qui accueillait la Coupe du monde de rugby. (Belga)