En catégorie des moins de 63kg, Karim Saboundji, 27 ans, a été éliminé, aux points, par l'Albanais Rexhildo Zeneli à la majorité des cinq juges (4 à 1). Quatre juges ont donné Zeneli vainqueur (30-27) et un seul s'est prononcé en faveur de Saboundji (29-28). Dimanche encore Ziad El Mohor (-81 kg) - contre le Moldave Andrei Chiriacov - et Victor Schelstraete (-91 kg) - face à l'Autrichien Ahmed Hagaga - monteront sur le ring. Samedi lors de la première journée, Delfine Persoon (-60kg) et Zakaria Boudhi (-52kg) avaient été éliminés lors de leur premier combat. Vasile Usturoi, en -57 kg, est par contre passé. Il boxera lundi au 2e tour (8es de finale) contre le Français Samuel Kistohurry. Sanae Jah (-51 kg), exemptée du premier tour, sera engagée elle lundi, de même que Mohamed Rachem (-69 kg) et Lancelot Proton de la Chapelle (-75 kg) chez les messieurs. Ce sont 343 boxeurs de 43 pays qui sont réunis à Londres jusqu'au 24 mars, pour 77 places aux JO de Tokyo, 50 chez les messieurs et 27 chez les dames. Une place en demi-finales est qualificative, mais dans certaines catégories, un quart de finale ou une victoire en barrage sont aussi suffisants. (Belga)

En catégorie des moins de 63kg, Karim Saboundji, 27 ans, a été éliminé, aux points, par l'Albanais Rexhildo Zeneli à la majorité des cinq juges (4 à 1). Quatre juges ont donné Zeneli vainqueur (30-27) et un seul s'est prononcé en faveur de Saboundji (29-28). Dimanche encore Ziad El Mohor (-81 kg) - contre le Moldave Andrei Chiriacov - et Victor Schelstraete (-91 kg) - face à l'Autrichien Ahmed Hagaga - monteront sur le ring. Samedi lors de la première journée, Delfine Persoon (-60kg) et Zakaria Boudhi (-52kg) avaient été éliminés lors de leur premier combat. Vasile Usturoi, en -57 kg, est par contre passé. Il boxera lundi au 2e tour (8es de finale) contre le Français Samuel Kistohurry. Sanae Jah (-51 kg), exemptée du premier tour, sera engagée elle lundi, de même que Mohamed Rachem (-69 kg) et Lancelot Proton de la Chapelle (-75 kg) chez les messieurs. Ce sont 343 boxeurs de 43 pays qui sont réunis à Londres jusqu'au 24 mars, pour 77 places aux JO de Tokyo, 50 chez les messieurs et 27 chez les dames. Une place en demi-finales est qualificative, mais dans certaines catégories, un quart de finale ou une victoire en barrage sont aussi suffisants. (Belga)