Depuis lors, les problèmes physiques n'ont cessé d'accompagner celle qui est aussi une des initiatrices du relais féminin du 4X400 m, les Belgian Cheetahs. Elle a notamment été opérée à l'été 2020 au tendon d'Achille et le mal est revenu en janvier, la privant de saison hivernale. "Au niveau de la condition, je me sentais bien. Mais je n'ai pas trouvé le rythme sur les haies. C'est dommage. Je suis fière d'avoir quand même avoir pu courir ma course olympique, d'avoir pu représenter la Belgique", dit Hanne Claes. "J'ai une fracture de stress au niveau de la cheville, j'ai dû prendre des antidouleurs", ajoute la hurdleuse belge de 30 ans. "Je n'ai donc rien senti. Tout est sous contrôle. Je n'ai fait qu'un entraînement de haies la semaine dernière. Ce n'était pas l'idéal évidemment. Mais c'est comme cela." Hanne Claes doit encore normalement disputer le relais 4x400 m. "Je ne sais pas encore si je courrai avec les Cheethas", dit-elle. "C'est Carole (Bam, la coach) qui décidera, mais toutes les filles sont prêtes." (Belga)

Depuis lors, les problèmes physiques n'ont cessé d'accompagner celle qui est aussi une des initiatrices du relais féminin du 4X400 m, les Belgian Cheetahs. Elle a notamment été opérée à l'été 2020 au tendon d'Achille et le mal est revenu en janvier, la privant de saison hivernale. "Au niveau de la condition, je me sentais bien. Mais je n'ai pas trouvé le rythme sur les haies. C'est dommage. Je suis fière d'avoir quand même avoir pu courir ma course olympique, d'avoir pu représenter la Belgique", dit Hanne Claes. "J'ai une fracture de stress au niveau de la cheville, j'ai dû prendre des antidouleurs", ajoute la hurdleuse belge de 30 ans. "Je n'ai donc rien senti. Tout est sous contrôle. Je n'ai fait qu'un entraînement de haies la semaine dernière. Ce n'était pas l'idéal évidemment. Mais c'est comme cela." Hanne Claes doit encore normalement disputer le relais 4x400 m. "Je ne sais pas encore si je courrai avec les Cheethas", dit-elle. "C'est Carole (Bam, la coach) qui décidera, mais toutes les filles sont prêtes." (Belga)