Tatiana Schoenmaker l'a emporté devant les Américaines Lilly King (2:19.92) et Annie Lazor (2:20.84). Avec son chrono de 2:18.95, Tatiana Schoenmaker efface des tablettes le précédent record du monde (2:19.11) que la Danoise Rikke Moller Pedersen détenait depuis les Mondiaux de Barcelone en 2013. Mercredi, Fanny Lecluyse avait nagé les séries du 200 m brasse en 2:23.42, à seulement 12 centièmes de son récent record de Belgique,établi le 27 juin dernier à Rome (2:23.30). Dimanche, la nageuse des Dauphins Mouscronnois n'avait pas passé les séries du 100m brasse Fanny Lecluyse, 29 ans, s'est offert une finale olympique à l'occasion des ses troisièmes et derniers Jeux. A Londres 2012 elle avait été éliminée en séries du 200 m brasse. Quatre ans plus tard, à Rio de Janeiro, elle manquait de peu une place en demi-finales (17e des séries) du 200m brasse et n'avait pas franchi les séries du 100m. Elle avait aussi pris part à une finale mondiale lors des Mondiaux de Gwangju, où elle s'était classée 17e. (Belga)

Tatiana Schoenmaker l'a emporté devant les Américaines Lilly King (2:19.92) et Annie Lazor (2:20.84). Avec son chrono de 2:18.95, Tatiana Schoenmaker efface des tablettes le précédent record du monde (2:19.11) que la Danoise Rikke Moller Pedersen détenait depuis les Mondiaux de Barcelone en 2013. Mercredi, Fanny Lecluyse avait nagé les séries du 200 m brasse en 2:23.42, à seulement 12 centièmes de son récent record de Belgique,établi le 27 juin dernier à Rome (2:23.30). Dimanche, la nageuse des Dauphins Mouscronnois n'avait pas passé les séries du 100m brasse Fanny Lecluyse, 29 ans, s'est offert une finale olympique à l'occasion des ses troisièmes et derniers Jeux. A Londres 2012 elle avait été éliminée en séries du 200 m brasse. Quatre ans plus tard, à Rio de Janeiro, elle manquait de peu une place en demi-finales (17e des séries) du 200m brasse et n'avait pas franchi les séries du 100m. Elle avait aussi pris part à une finale mondiale lors des Mondiaux de Gwangju, où elle s'était classée 17e. (Belga)