Double champion du monde, le Floridien de 24 ans s'est imposé en 49.45, améliorant son propre record de 2019 (49.50), résistant au retour de Milak (49.68), alors que Ponti complétait le podium (50.74) à plus d'une seconde. Caeleb Dressel, qui vise six médailles d'or à Tokyo; avait déjà décroché l'or du 100 m nage libre et du relais 4x100 m avec l'équipe américaine. Il vise aussi l'or sur 50 m nage libre, 4x100 m quatre nages et 4x100 m quatre nages mixte. (Belga)

Double champion du monde, le Floridien de 24 ans s'est imposé en 49.45, améliorant son propre record de 2019 (49.50), résistant au retour de Milak (49.68), alors que Ponti complétait le podium (50.74) à plus d'une seconde. Caeleb Dressel, qui vise six médailles d'or à Tokyo; avait déjà décroché l'or du 100 m nage libre et du relais 4x100 m avec l'équipe américaine. Il vise aussi l'or sur 50 m nage libre, 4x100 m quatre nages et 4x100 m quatre nages mixte. (Belga)