Au centre alpin de Yongpyong, en Corée du Sud, l'Américaine de 22 ans, championne olympique de slalom à Sotchi en 2014, s'est imposée au terme des deux manches, malgré une erreur à la fin de la 2e manche. Deuxième chrono sur le tracé initiale, elle a réussi le 4e temps de la seconde. Shiffrin a pris sa revanche sur sa 5e place dans le géant de Sotchi. Ragnhild Mowinckel, médaille d'argent à 39/100es, a offert à la Norvège une nouvelle médaille en ski alpin, après le doublé jeudi dans la descente messieurs signé par Svindal et Jansrud. L'Italienne Federica Brignone a complété le podium à 46/100es. Sa compatriote Manuela Moelgg, auteure du meilleur chrono de la première manche, a finalement terminé au 8e rang à 1.18 seconde. La championne olympique de Vancouver, en 2010, leader de la Coupe du monde de la spécialité grâce à trois succès cette saison, l'Allemande Viktoria Rebensburg a échoué à la 4e place à 58/100es en raison de sa 8e place à 83/100es sur le premier tracé. La double championne du monde de la spécialité (2015 et 2017), la Française Tessa Worley se classe 7e à 1.04 seconde. Elle n'avait fini que 14e à 1.44 seconde le matin sur le premier parcours. . (Belga)

Au centre alpin de Yongpyong, en Corée du Sud, l'Américaine de 22 ans, championne olympique de slalom à Sotchi en 2014, s'est imposée au terme des deux manches, malgré une erreur à la fin de la 2e manche. Deuxième chrono sur le tracé initiale, elle a réussi le 4e temps de la seconde. Shiffrin a pris sa revanche sur sa 5e place dans le géant de Sotchi. Ragnhild Mowinckel, médaille d'argent à 39/100es, a offert à la Norvège une nouvelle médaille en ski alpin, après le doublé jeudi dans la descente messieurs signé par Svindal et Jansrud. L'Italienne Federica Brignone a complété le podium à 46/100es. Sa compatriote Manuela Moelgg, auteure du meilleur chrono de la première manche, a finalement terminé au 8e rang à 1.18 seconde. La championne olympique de Vancouver, en 2010, leader de la Coupe du monde de la spécialité grâce à trois succès cette saison, l'Allemande Viktoria Rebensburg a échoué à la 4e place à 58/100es en raison de sa 8e place à 83/100es sur le premier tracé. La double championne du monde de la spécialité (2015 et 2017), la Française Tessa Worley se classe 7e à 1.04 seconde. Elle n'avait fini que 14e à 1.44 seconde le matin sur le premier parcours. . (Belga)