En conséquence et comme lors de la cérémonie d'ouverture, les athlètes russes ne pourront pas défiler derrière leur drapeau à la cérémonie de clôture ce dimanche (20h00, 12h00 belges). Le scandale du dopage organisé de la Russie lors des Jeux d'hiver de Sotchi en 2014, a entraîné en décembre la suspension du Comité olympique russe. Une sélection de 168 athlètes olympiques russes "propres", dont deux ont toutefois été contrôlés positifs durant ces Jeux, a cependant été autorisée à concourir sous l'appellation OAR (Athlètes olympiques de Russie). Les deux cas positifs à Pyeongchang ont incité le CIO a maintenir la sanction envers le Comité Olympique russe. Une éventuelle levée de la suspension de la Russie ne pourra dès lors être envisagée que s'il n'y pas d'autre contrôle positif signalé une fois que tous les résultats de tous les contrôles effectués durant ces Jeux seront connus. (Belga)

En conséquence et comme lors de la cérémonie d'ouverture, les athlètes russes ne pourront pas défiler derrière leur drapeau à la cérémonie de clôture ce dimanche (20h00, 12h00 belges). Le scandale du dopage organisé de la Russie lors des Jeux d'hiver de Sotchi en 2014, a entraîné en décembre la suspension du Comité olympique russe. Une sélection de 168 athlètes olympiques russes "propres", dont deux ont toutefois été contrôlés positifs durant ces Jeux, a cependant été autorisée à concourir sous l'appellation OAR (Athlètes olympiques de Russie). Les deux cas positifs à Pyeongchang ont incité le CIO a maintenir la sanction envers le Comité Olympique russe. Une éventuelle levée de la suspension de la Russie ne pourra dès lors être envisagée que s'il n'y pas d'autre contrôle positif signalé une fois que tous les résultats de tous les contrôles effectués durant ces Jeux seront connus. (Belga)