"Lors de ma visite chez le chirurgien, le 8 août", explique-t-il, "on a décelé une laxité à mon ligament croisé et vu que mon ménisque externe est encore abîmé. Cela me provoque des douleurs et il est impossible de reprendre le ski de haut niveau dans ces conditions. Ça veut dire que c'est reparti pour une opération et 6 mois de rééducation. En attendant je profite de ma dernière journée sur ma moto..." On se souviendra que le skieur de Thimister était devenu le premier Belge de l'histoire de la Coupe du monde de ski alpin à marquer des points en se classant 18e du slalom de Val d'Isère le 11 décembre dernier. (Belga)

"Lors de ma visite chez le chirurgien, le 8 août", explique-t-il, "on a décelé une laxité à mon ligament croisé et vu que mon ménisque externe est encore abîmé. Cela me provoque des douleurs et il est impossible de reprendre le ski de haut niveau dans ces conditions. Ça veut dire que c'est reparti pour une opération et 6 mois de rééducation. En attendant je profite de ma dernière journée sur ma moto..." On se souviendra que le skieur de Thimister était devenu le premier Belge de l'histoire de la Coupe du monde de ski alpin à marquer des points en se classant 18e du slalom de Val d'Isère le 11 décembre dernier. (Belga)