Programmée dimanche, la descente avait été reportée à jeudi en raison des vents violents. Elle s'est déroulée sous le soleil et une température positive (+1°C). Svindal enlève son 2e titre olympique après celui en Super-G à Vancouver en 2010. Il avait aussi remporté au Canada, l'argent en descente et le bronze en slalom géant. Il est le premier skieur masculin de l'histoire à compter un titre olympique en descente et en Super-G. Il devient à 35 ans le premier Norvégien champion olympique de descente. Il succède au palmarès à l'Autrichien Matthias Mayer. Le médaillé d'or de Sotchi en 2014 a pris la 9e place à 1.21 seconde. Jansrud, 32 ans, avait déjà eu l'honneur d'un podium olympique de descente. Il avait accédé à la 3e marche en 2014. Il avait ensuite enlevé l'or en Super-G. Quatre ans plus tôt à Vancouver, il avait gagné l'argent en slalom géant derrière le Suisse Carlo Janka. Feuz monte à 31 ans sur son premier podium olympique. (Belga)

Programmée dimanche, la descente avait été reportée à jeudi en raison des vents violents. Elle s'est déroulée sous le soleil et une température positive (+1°C). Svindal enlève son 2e titre olympique après celui en Super-G à Vancouver en 2010. Il avait aussi remporté au Canada, l'argent en descente et le bronze en slalom géant. Il est le premier skieur masculin de l'histoire à compter un titre olympique en descente et en Super-G. Il devient à 35 ans le premier Norvégien champion olympique de descente. Il succède au palmarès à l'Autrichien Matthias Mayer. Le médaillé d'or de Sotchi en 2014 a pris la 9e place à 1.21 seconde. Jansrud, 32 ans, avait déjà eu l'honneur d'un podium olympique de descente. Il avait accédé à la 3e marche en 2014. Il avait ensuite enlevé l'or en Super-G. Quatre ans plus tôt à Vancouver, il avait gagné l'argent en slalom géant derrière le Suisse Carlo Janka. Feuz monte à 31 ans sur son premier podium olympique. (Belga)