Sous les yeux du roi de Suède Carl XVI Gustaf, les équipières d'Anna Hasselborg ont nettement battu (8-3) la "Team Kim" sud-coréenne emmenée par la capitaine Kim Eun-jung à la Gangneung Curling Arena. Le Japon a conquis la médaille de bronze en battant la Grande-Bretagne 5-3. L'équipe de Suède féminine, qui a décroché son troisième titre olympique en quatre éditions après Turin-2006 et Vancouver-2010, a ainsi fait un peu oublier l'échec, 8-10, de son homologue masculine la veille en finale face aux États-Unis. Anna Hasselborg, Sara McManus, Agnes Knochenhauer, Sofia Mabergs et Jennie Waahlin ont pris l'avantage dans la troisième manche (2-1) et ne l'ont plus lâché. Pour la Corée, la belle histoire des cinq Kim qui constituent l'équipe se termine donc sur une médaille d'argent. Passé le moment de déception lié à la défaite en finale, restera l'immense joie d'avoir remporté devant son public une médaille d'argent et d'avoir provoqué l'engouement d'un pays où le curling reste une discipline marginale. (Belga)

Sous les yeux du roi de Suède Carl XVI Gustaf, les équipières d'Anna Hasselborg ont nettement battu (8-3) la "Team Kim" sud-coréenne emmenée par la capitaine Kim Eun-jung à la Gangneung Curling Arena. Le Japon a conquis la médaille de bronze en battant la Grande-Bretagne 5-3. L'équipe de Suède féminine, qui a décroché son troisième titre olympique en quatre éditions après Turin-2006 et Vancouver-2010, a ainsi fait un peu oublier l'échec, 8-10, de son homologue masculine la veille en finale face aux États-Unis. Anna Hasselborg, Sara McManus, Agnes Knochenhauer, Sofia Mabergs et Jennie Waahlin ont pris l'avantage dans la troisième manche (2-1) et ne l'ont plus lâché. Pour la Corée, la belle histoire des cinq Kim qui constituent l'équipe se termine donc sur une médaille d'argent. Passé le moment de déception lié à la défaite en finale, restera l'immense joie d'avoir remporté devant son public une médaille d'argent et d'avoir provoqué l'engouement d'un pays où le curling reste une discipline marginale. (Belga)