La Norvège, qui a difficilement battu la France 2-1 (0-0, 1-1, 1-0) dans l'historique patinoire Jordal-Amfi d'Oslo, est le seul pays organisateur à avoir exploité l'avantage d'évoluer à domicile dans le Groupe F. Le but décisif a été marqué par Mattias Noresbro à 2:30 de la fin. Ce sera la troisième participation consécutive de la Norvège aux Jeux. La France est absente depuis Salt Lake City en 2002. A Minsk, dans le Groupe D, le Bélarus a échoué, 2-3 après prolongation et shootouts (0-0, 1-2, 1-0, 0-0, 0-1) contre la Slovénie. C'est Rok Ticar qui a inscrit le penalty shootout de la qualification. Enfin l'Allemagne s'est fait peur en Lettonie 2-3, après avoir mené 0-2 devant 10.035 spectateurs à Riga dans le Groupe E. Elle a finalement émergé en supériorité numérique (Kaspars Daugavins exclu pour 2 minutes) à la 55e grâce à un but inscrit en deux temps par Tom Kühnhackl, vainqueur de la Stanley Cup avec les Penguins de Pittsburgh, et dont le père Erich avait conquis la médaille de bronze à Innsbruck en 1976. Le gardien allemand des Washington Capitals Philipp Grubauer a été l'autre héros du match. Il n'avait pas encore encaissé le moindre but (5-0 contre le Japon, 6-0 contre l'Autriche) avant ce 3e match. l'Allemagne efface ainsi sa désillusion de 2013 à Bietigheim-Bissingen où elle avait raté Sotchi-2014 de toute justesse. Les 12 equipes qualifiées pour Pyeongchang-2018: Canada (tenant), Russie, Suède, République Tchèque, Etats-Unis, Finlande, Suisse, Slovaquie, Norvège, Allemagne, Slovénie et Corée du Sud (pays organisateur). (Belga)

La Norvège, qui a difficilement battu la France 2-1 (0-0, 1-1, 1-0) dans l'historique patinoire Jordal-Amfi d'Oslo, est le seul pays organisateur à avoir exploité l'avantage d'évoluer à domicile dans le Groupe F. Le but décisif a été marqué par Mattias Noresbro à 2:30 de la fin. Ce sera la troisième participation consécutive de la Norvège aux Jeux. La France est absente depuis Salt Lake City en 2002. A Minsk, dans le Groupe D, le Bélarus a échoué, 2-3 après prolongation et shootouts (0-0, 1-2, 1-0, 0-0, 0-1) contre la Slovénie. C'est Rok Ticar qui a inscrit le penalty shootout de la qualification. Enfin l'Allemagne s'est fait peur en Lettonie 2-3, après avoir mené 0-2 devant 10.035 spectateurs à Riga dans le Groupe E. Elle a finalement émergé en supériorité numérique (Kaspars Daugavins exclu pour 2 minutes) à la 55e grâce à un but inscrit en deux temps par Tom Kühnhackl, vainqueur de la Stanley Cup avec les Penguins de Pittsburgh, et dont le père Erich avait conquis la médaille de bronze à Innsbruck en 1976. Le gardien allemand des Washington Capitals Philipp Grubauer a été l'autre héros du match. Il n'avait pas encore encaissé le moindre but (5-0 contre le Japon, 6-0 contre l'Autriche) avant ce 3e match. l'Allemagne efface ainsi sa désillusion de 2013 à Bietigheim-Bissingen où elle avait raté Sotchi-2014 de toute justesse. Les 12 equipes qualifiées pour Pyeongchang-2018: Canada (tenant), Russie, Suède, République Tchèque, Etats-Unis, Finlande, Suisse, Slovaquie, Norvège, Allemagne, Slovénie et Corée du Sud (pays organisateur). (Belga)