Après un premier run perfectible (59.40 points), il est tombé dans le second, ne parvenant donc pas à améliorer sa marque. "Le premier run était loin d'être parfait, d'où le faible score. Mais j'étais plutôt bien à la réception de mes sauts, ce qui m'a donné confiance pour tenter de faire mieux dans le second." Malheureusement, l'Anversois de 22 ans est tombé après un saut dans son run décisif, lors duquel il a mal jugé sa vitesse. "Dans le premier run j'étais trop court et dans le second j'ai atterri trop loin et je suis tombé", a ajouté celui qui avait terminé 4e des derniers Mondiaux de la discipline. "Je suis déçu car je voulais réussir mes sauts, qualification ou pas. Mais c'est comme ça." De Buck s'est fracturé le poignet droit lors des derniers X-Games d'Aspen il y a quelques semaines et a dû se faire opérer. Le Belge portait une attelle samedi sur la piste sud-coréenne. "Je suis tombé dessus samedi matin à l'entraînement et c'est douloureux", a-t-il expliqué. "Mais ce n'est sûrement pas une excuse. Le snowboard se joue avec les jambes et non le poignet." Désormais, De Buck va pouvoir se concentrer totalement sur le Big Air, épreuve qui se déroulera dans dix jours. "Je vais donner 120%, ce sera tout ou rien", a-t-il ponctué. Plus tard dans la journée en Corée du Sud, Seppe Smits et Stef Vandeweyer disputeront la deuxième série qualificative en slopestyle. (Belga)

Après un premier run perfectible (59.40 points), il est tombé dans le second, ne parvenant donc pas à améliorer sa marque. "Le premier run était loin d'être parfait, d'où le faible score. Mais j'étais plutôt bien à la réception de mes sauts, ce qui m'a donné confiance pour tenter de faire mieux dans le second." Malheureusement, l'Anversois de 22 ans est tombé après un saut dans son run décisif, lors duquel il a mal jugé sa vitesse. "Dans le premier run j'étais trop court et dans le second j'ai atterri trop loin et je suis tombé", a ajouté celui qui avait terminé 4e des derniers Mondiaux de la discipline. "Je suis déçu car je voulais réussir mes sauts, qualification ou pas. Mais c'est comme ça." De Buck s'est fracturé le poignet droit lors des derniers X-Games d'Aspen il y a quelques semaines et a dû se faire opérer. Le Belge portait une attelle samedi sur la piste sud-coréenne. "Je suis tombé dessus samedi matin à l'entraînement et c'est douloureux", a-t-il expliqué. "Mais ce n'est sûrement pas une excuse. Le snowboard se joue avec les jambes et non le poignet." Désormais, De Buck va pouvoir se concentrer totalement sur le Big Air, épreuve qui se déroulera dans dix jours. "Je vais donner 120%, ce sera tout ou rien", a-t-il ponctué. Plus tard dans la journée en Corée du Sud, Seppe Smits et Stef Vandeweyer disputeront la deuxième série qualificative en slopestyle. (Belga)