"C'est beaucoup d'émotions, c'est même indéscriptible", a avoué celle qui compte déjà 41 victoires sur le Cirque Blanc à 22 ans à peine. "J'ai encore des courses au programme. Je dois donc me reconcentrer et conserver mon énergie", a-t-elle ajouté. Deuxième avant la manche décisive, Shiffrin a fait étalage de son talent sur le haut du parcours, parvenant à creuser un écart significatif sur ses concurrentes à tel point qu'une petite faute dans la seconde moitié n'a pas eu de conséquences. L'Américaine a avoué avoir pris des risques. "C'était ce qu'il fallait faire pour décrocher l'or. Après la première manche, je me suis dit 'okay je peux le faire'. J'ai tenté de conserver cet état d'esprit, donnant tout ce que j'avais pour l'emporter." La lauréate du Gros Globe 2017 partira favorite pour le slalom prévu vendredi et pourrait donc décrocher une troisième médaille d'or . Elle est également inscrite pour le Super-G (17/02), la descente (21/02) et le combiné alpin (23/02). (Belga)

"C'est beaucoup d'émotions, c'est même indéscriptible", a avoué celle qui compte déjà 41 victoires sur le Cirque Blanc à 22 ans à peine. "J'ai encore des courses au programme. Je dois donc me reconcentrer et conserver mon énergie", a-t-elle ajouté. Deuxième avant la manche décisive, Shiffrin a fait étalage de son talent sur le haut du parcours, parvenant à creuser un écart significatif sur ses concurrentes à tel point qu'une petite faute dans la seconde moitié n'a pas eu de conséquences. L'Américaine a avoué avoir pris des risques. "C'était ce qu'il fallait faire pour décrocher l'or. Après la première manche, je me suis dit 'okay je peux le faire'. J'ai tenté de conserver cet état d'esprit, donnant tout ce que j'avais pour l'emporter." La lauréate du Gros Globe 2017 partira favorite pour le slalom prévu vendredi et pourrait donc décrocher une troisième médaille d'or . Elle est également inscrite pour le Super-G (17/02), la descente (21/02) et le combiné alpin (23/02). (Belga)