"Nous affinons les derniers détails. Je suis contente que nous ayons encore dix jours pour travailler dur en Belgique. A PyeongChang, nous aurons encore dix descentes pour perfectionner notre connaissance de la piste et ensuite nous serons prêtes à 100%", a expliqué jeudi Vannieuwenhuyse. Vannieuwenhuyse forme un duo en Corée du Sud avec la freineuse Sophie Vercruyssen. Elfje Willemsen, la numéro 1 Belge, se produira avec Sara Aerts. "Cette saison, les filles ont fait plusieurs tests et Sophie a toujours terminé est toujours sortie la deuxième la plus rapide. Comme je suis la deuxième pilote belge, elle m'accompagne. J'en suis très heureuse." La Belgian Bullet a des sentiments mitigés sur sa saison. "Ce fut difficile. Dans quelques courses, nous avons vraiment prouvé notre valeur, mais nous avons également eu beaucoup de malchance à plusieurs reprises, où l'accident à Whistler fut une catastrophe et un véritable frein pour la confiance. Mais après le Nouvel An, nous sommes sorties de cette tendance. Je suis toujours convaincue que nous pouvons faire quelque chose de bien en Corée du Sud. La première étape était la sélection. Maintenant, nous pouvons tout donner et viser une bonne performance." Elfje Willemsen visera résolument le top huit le mois prochain. Vannieuwenhuyse, elle, baisse un peu ses ambitions. "Au début de la saison, je visais le top 12 avec Sport Vlaanderen et le COIB. C'est ce que j'aimerais atteindre en ce moment. Mais si je peux faire de bonnes descentes, je sais que je peux faire mieux et que le top 8 est faisable." (Belga)

"Nous affinons les derniers détails. Je suis contente que nous ayons encore dix jours pour travailler dur en Belgique. A PyeongChang, nous aurons encore dix descentes pour perfectionner notre connaissance de la piste et ensuite nous serons prêtes à 100%", a expliqué jeudi Vannieuwenhuyse. Vannieuwenhuyse forme un duo en Corée du Sud avec la freineuse Sophie Vercruyssen. Elfje Willemsen, la numéro 1 Belge, se produira avec Sara Aerts. "Cette saison, les filles ont fait plusieurs tests et Sophie a toujours terminé est toujours sortie la deuxième la plus rapide. Comme je suis la deuxième pilote belge, elle m'accompagne. J'en suis très heureuse." La Belgian Bullet a des sentiments mitigés sur sa saison. "Ce fut difficile. Dans quelques courses, nous avons vraiment prouvé notre valeur, mais nous avons également eu beaucoup de malchance à plusieurs reprises, où l'accident à Whistler fut une catastrophe et un véritable frein pour la confiance. Mais après le Nouvel An, nous sommes sorties de cette tendance. Je suis toujours convaincue que nous pouvons faire quelque chose de bien en Corée du Sud. La première étape était la sélection. Maintenant, nous pouvons tout donner et viser une bonne performance." Elfje Willemsen visera résolument le top huit le mois prochain. Vannieuwenhuyse, elle, baisse un peu ses ambitions. "Au début de la saison, je visais le top 12 avec Sport Vlaanderen et le COIB. C'est ce que j'aimerais atteindre en ce moment. Mais si je peux faire de bonnes descentes, je sais que je peux faire mieux et que le top 8 est faisable." (Belga)