Selon le porte-parole du comité organisateur, le processus de changement de l'eau de la plus grande des piscines du centre olympique Maria Lenk, adjacente à celle du plongeon, a pris 11 heures. L'opération s'est avérée nécessaire car les concurrentes, en natation synchronisée, doivent pouvoir se voir sous l'eau. Cette piscine est celle qui avait également été utilisée pour le début des compétitions de water-polo. Pour des raisons de timing, l'eau du bassin du plongeon, juste à côté, qui a également pris une étrange couleur verte en début de semaine dernière, ne sera quant à elle pas changée. Mais la situation "s'améliore d'heure en heure", précise le porte-parole. Des changements avaient été opérés vendredi, durant une fermeture temporaire du site. (Belga)

Selon le porte-parole du comité organisateur, le processus de changement de l'eau de la plus grande des piscines du centre olympique Maria Lenk, adjacente à celle du plongeon, a pris 11 heures. L'opération s'est avérée nécessaire car les concurrentes, en natation synchronisée, doivent pouvoir se voir sous l'eau. Cette piscine est celle qui avait également été utilisée pour le début des compétitions de water-polo. Pour des raisons de timing, l'eau du bassin du plongeon, juste à côté, qui a également pris une étrange couleur verte en début de semaine dernière, ne sera quant à elle pas changée. Mais la situation "s'améliore d'heure en heure", précise le porte-parole. Des changements avaient été opérés vendredi, durant une fermeture temporaire du site. (Belga)