"J'ai insisté auprès du Comité Olympique pour qu'on se rencontre au-delà de Lanzarote (le stage des élites olympiques en novembre dans les Canaries), pour qu'on organise des réunions en Belgique où on apprend à se connaître, où on se parle, où on a plaisir à se rencontrer", a développé le père de Jonathan, Kevin, Dylan et Olivia, quatre athlètes présents à Rio. "Pour cela, Uberlandia (le stage pré-olympique au Brésil, qui servait de période d'adaptation), c'était parfait. Je savais que la piste d'athlétisme était très très mauvaise pour nous, mais pour créer cette notion de Team, Uberlandia était assez sensationnel. C'est vraiment là-dessus que l'avenir du sport belge doit se concentrer." Et Jacques Borlée de poursuivre: "Il faut apprendre à se connaître. Et on est au début de cela. Comme je le dis toujours, le mélange des cultures est quelque chose d'extraordinaire. Avoir la force d'aller vers l'autre, de comprendre l'autre. C'est exceptionnel et très très gai. Je voudrais féliciter les dirigeants d'avoir mis cela en place, même s'il y a encore beaucoup de choses à améliorer." (Belga)

"J'ai insisté auprès du Comité Olympique pour qu'on se rencontre au-delà de Lanzarote (le stage des élites olympiques en novembre dans les Canaries), pour qu'on organise des réunions en Belgique où on apprend à se connaître, où on se parle, où on a plaisir à se rencontrer", a développé le père de Jonathan, Kevin, Dylan et Olivia, quatre athlètes présents à Rio. "Pour cela, Uberlandia (le stage pré-olympique au Brésil, qui servait de période d'adaptation), c'était parfait. Je savais que la piste d'athlétisme était très très mauvaise pour nous, mais pour créer cette notion de Team, Uberlandia était assez sensationnel. C'est vraiment là-dessus que l'avenir du sport belge doit se concentrer." Et Jacques Borlée de poursuivre: "Il faut apprendre à se connaître. Et on est au début de cela. Comme je le dis toujours, le mélange des cultures est quelque chose d'extraordinaire. Avoir la force d'aller vers l'autre, de comprendre l'autre. C'est exceptionnel et très très gai. Je voudrais féliciter les dirigeants d'avoir mis cela en place, même s'il y a encore beaucoup de choses à améliorer." (Belga)