"Je suis content de mon résultat", a indiqué le sportif après cette première journée. "Ce n'est pas un parcours facile à jouer. Le vent a surtout été gênant aujourd'hui. Il faut rester sur ses gardes. La plus petite erreur est sanctionnée. C'est important de rester tout le temps concentré". Colsaerts, 127e mondial, n'était pas tout à fait satisfait en revanche de la manière dont il a débuté le tournoi. "Au début, j'ai fait quelques fautes que j'aurais pu éviter. Mais je suis content de ma fin de parcours". Le joueur de 33 ans s'attend encore à une rude bataille dans la suite de la compétition. "Si nous devons jouer les trois prochains tours dans les mêmes circonstances météorologiques, pénibles, ce sera vraiment très lourd", indique-t-il. Thomas Pieters, l'autre Belge en lice, a fait encore mieux que son compatriote, en 67 coups. "J'ai remarqué ce matin qu'il était bien vite sous le par. Bien joué. C'est un bon jour pour nous deux", a applaudi Colsaerts. (Belga)

"Je suis content de mon résultat", a indiqué le sportif après cette première journée. "Ce n'est pas un parcours facile à jouer. Le vent a surtout été gênant aujourd'hui. Il faut rester sur ses gardes. La plus petite erreur est sanctionnée. C'est important de rester tout le temps concentré". Colsaerts, 127e mondial, n'était pas tout à fait satisfait en revanche de la manière dont il a débuté le tournoi. "Au début, j'ai fait quelques fautes que j'aurais pu éviter. Mais je suis content de ma fin de parcours". Le joueur de 33 ans s'attend encore à une rude bataille dans la suite de la compétition. "Si nous devons jouer les trois prochains tours dans les mêmes circonstances météorologiques, pénibles, ce sera vraiment très lourd", indique-t-il. Thomas Pieters, l'autre Belge en lice, a fait encore mieux que son compatriote, en 67 coups. "J'ai remarqué ce matin qu'il était bien vite sous le par. Bien joué. C'est un bon jour pour nous deux", a applaudi Colsaerts. (Belga)