Choi Misun (N.1 mondiale), Ki Bo-bae (3e) et Chang Hye-jin (6e) ont été solides et précises en finale pour battre les Russes Tuiana Dashidorzhieva, Ksenia Perova et Inna Stepanova (5-1). Le titre par équipes n'a pas échappé aux Sud-Coréennes depuis l'apparition de la compétition par équipes aux Jeux de Séoul en 1988, soit huit titres olympiques consécutifs. Depuis 1972 et le retour de l'archerie aux Jeux, la Corée du Sud a d'ailleurs tout gagné ou presque: 36 médailles, dont 21 en or, bien loin de son principal concurrent, les Etats-Unis (15 médailles, 8 en or). Pour la quintuple championne du monde Ki Bo-bae (28 ans), c'est la troisième médaille d'or aux Jeux, après ses deux titres à Londres. La médaille de bronze est revenue aux Taïwanaises de Tan Ya-Ting, N.2 mondiale. Elles ont battu les Italiennes lors de la petite finale (5-3). (Belga)

Choi Misun (N.1 mondiale), Ki Bo-bae (3e) et Chang Hye-jin (6e) ont été solides et précises en finale pour battre les Russes Tuiana Dashidorzhieva, Ksenia Perova et Inna Stepanova (5-1). Le titre par équipes n'a pas échappé aux Sud-Coréennes depuis l'apparition de la compétition par équipes aux Jeux de Séoul en 1988, soit huit titres olympiques consécutifs. Depuis 1972 et le retour de l'archerie aux Jeux, la Corée du Sud a d'ailleurs tout gagné ou presque: 36 médailles, dont 21 en or, bien loin de son principal concurrent, les Etats-Unis (15 médailles, 8 en or). Pour la quintuple championne du monde Ki Bo-bae (28 ans), c'est la troisième médaille d'or aux Jeux, après ses deux titres à Londres. La médaille de bronze est revenue aux Taïwanaises de Tan Ya-Ting, N.2 mondiale. Elles ont battu les Italiennes lors de la petite finale (5-3). (Belga)