"C'est dommage mais c'est le sport. Je ne peux rien dire de plus", déclare Karim Dighou. "Les différences sont minimes. Tous les athlètes que nous avons affontés ont déjà l'expérience des Jeux. C'est très important". Les trois taekwondoïstes belges, avec Si Mohamed Ketbi, étaient considérés comme des candidats, mais ils rentrent tous bredouille. "Nous étions venus avec des ambitions. Malheureusement cela n'a pas fonctionné", selon le coach belge. (Belga)

"C'est dommage mais c'est le sport. Je ne peux rien dire de plus", déclare Karim Dighou. "Les différences sont minimes. Tous les athlètes que nous avons affontés ont déjà l'expérience des Jeux. C'est très important". Les trois taekwondoïstes belges, avec Si Mohamed Ketbi, étaient considérés comme des candidats, mais ils rentrent tous bredouille. "Nous étions venus avec des ambitions. Malheureusement cela n'a pas fonctionné", selon le coach belge. (Belga)