Même si la course se fera sans oreillette. "Cela ne change pas grand chose. Nous sommes professionnels, on connaît les tactiques et il est important de suivre le plan de course tout en s'adaptant aux circonstances." "La parcours est très accidenté, très dur, surtout à la fin. C'est un parcours qui me convient mais si on laisse des coureurs comme Nibali, Froome, Valverde attaquer à la fin, ce sera difficile." "Nous avons des attaquants pas seulement moi, mais aussi Greg (Van Avermaet), Philippe (Gilbert) et Tim (Wellens). Je pense surtout qu'il faudra être créatif." . (Belga)

Même si la course se fera sans oreillette. "Cela ne change pas grand chose. Nous sommes professionnels, on connaît les tactiques et il est important de suivre le plan de course tout en s'adaptant aux circonstances." "La parcours est très accidenté, très dur, surtout à la fin. C'est un parcours qui me convient mais si on laisse des coureurs comme Nibali, Froome, Valverde attaquer à la fin, ce sera difficile." "Nous avons des attaquants pas seulement moi, mais aussi Greg (Van Avermaet), Philippe (Gilbert) et Tim (Wellens). Je pense surtout qu'il faudra être créatif." . (Belga)