Jade Jones, numéro 1 mondiale et championne olympique en titre, a battu la Suédoise Nikita Glanovic, 3e mondiale, 9 à 4 pour se hisser en finale. Tous ses adversaires rencontrés dans le tournoi peuvent ainsi disputer les repêchages, dont Raheleh Asemani battue en quarts de finale par la Britannique 7 à 2. Raheleh Asemani avait facilement remporté son premier combat en écartant la Panaméenne Carolena Carstens 13-1 plus tôt dans la journée. Elle va disputer (dans la nuit de jeudi à vendredi à 1h00 du matin en Belgique) son premier combat de repêchage contre la Marocaine Naima Bakkal, 114e mondiale. En cas de victoire, Asemani combattra pour une médaille de bronze (à 2 heures du matin). Raheleh Asemani, 27 ans, d'origine iranienne, faisait partie de l'équipe des réfugiés soutenue par le CIO, le Comité international olympique, et a obtenu la nationalité belge juste avant les jeux de Rio pour lesquelles elle s'était qualifiée. (Belga)

Jade Jones, numéro 1 mondiale et championne olympique en titre, a battu la Suédoise Nikita Glanovic, 3e mondiale, 9 à 4 pour se hisser en finale. Tous ses adversaires rencontrés dans le tournoi peuvent ainsi disputer les repêchages, dont Raheleh Asemani battue en quarts de finale par la Britannique 7 à 2. Raheleh Asemani avait facilement remporté son premier combat en écartant la Panaméenne Carolena Carstens 13-1 plus tôt dans la journée. Elle va disputer (dans la nuit de jeudi à vendredi à 1h00 du matin en Belgique) son premier combat de repêchage contre la Marocaine Naima Bakkal, 114e mondiale. En cas de victoire, Asemani combattra pour une médaille de bronze (à 2 heures du matin). Raheleh Asemani, 27 ans, d'origine iranienne, faisait partie de l'équipe des réfugiés soutenue par le CIO, le Comité international olympique, et a obtenu la nationalité belge juste avant les jeux de Rio pour lesquelles elle s'était qualifiée. (Belga)