"Je retiendrai aussi une belle phrase du maire de Rio: 'Il faut croire en ses rêves'. C'est vrai, il faut croire que tout est possible en travaillant ensemble." Rachid Madrane, qui restera à Rio jusqu'au 13 août, a aussi eu un petit mot à propos d'Olivia Borlée la porte-drapeau de la délégation belge. "C'était émouvant de la voir. C'est beau pour le pays, c'est beau pour la famille Borlée et c'est beau pour elle. Croire en ses rêves lui correspond parfaitement avec tous les soucis physiques qu'elle a connus." (Belga)

"Je retiendrai aussi une belle phrase du maire de Rio: 'Il faut croire en ses rêves'. C'est vrai, il faut croire que tout est possible en travaillant ensemble." Rachid Madrane, qui restera à Rio jusqu'au 13 août, a aussi eu un petit mot à propos d'Olivia Borlée la porte-drapeau de la délégation belge. "C'était émouvant de la voir. C'est beau pour le pays, c'est beau pour la famille Borlée et c'est beau pour elle. Croire en ses rêves lui correspond parfaitement avec tous les soucis physiques qu'elle a connus." (Belga)