"Si on m'avait dit on départ qu'on gagnerait une médaille d'argent, j'aurais signé des deux mains. Même pour celle en bronze", a directement lancé l'attaquant des Red Lions. "Mais bon, avec le parcours qu'on a fait et le visage qu'on a montré, cette finale reste une déception qui restera longtemps dans nos c?urs. Il faut reconnaître que l'Argentine a été meilleure. Ils ont très bien joué et on a été simplement moins bon qu'eux." "Je pense qu'on est parti pour de longues années dans le haut du classement. Avec le talent qu'on a, les jeunes qui vont arriver et la prolongation de Shane McLeod à la tête de l'équipe, on ne peut que progresser. Il n'y a que des ondes positives autour de l'équipe et on espère faire les meilleurs résultats possibles afin de devenir numéro un mondial", a ajouté Tanguy Cosyns. L'attaquant du Daring n'a cependant pas vraiment le temps de souffler. "La reprise avec mon club est déjà prévue dans une dizaine de jours, peut-être un peu plus. D'ici là, je vais me reposer", a ponctué Tanguy Cosyns, ravi de l'accueil réservé par ses proches à Zaventem. (Belga)

"Si on m'avait dit on départ qu'on gagnerait une médaille d'argent, j'aurais signé des deux mains. Même pour celle en bronze", a directement lancé l'attaquant des Red Lions. "Mais bon, avec le parcours qu'on a fait et le visage qu'on a montré, cette finale reste une déception qui restera longtemps dans nos c?urs. Il faut reconnaître que l'Argentine a été meilleure. Ils ont très bien joué et on a été simplement moins bon qu'eux." "Je pense qu'on est parti pour de longues années dans le haut du classement. Avec le talent qu'on a, les jeunes qui vont arriver et la prolongation de Shane McLeod à la tête de l'équipe, on ne peut que progresser. Il n'y a que des ondes positives autour de l'équipe et on espère faire les meilleurs résultats possibles afin de devenir numéro un mondial", a ajouté Tanguy Cosyns. L'attaquant du Daring n'a cependant pas vraiment le temps de souffler. "La reprise avec mon club est déjà prévue dans une dizaine de jours, peut-être un peu plus. D'ici là, je vais me reposer", a ponctué Tanguy Cosyns, ravi de l'accueil réservé par ses proches à Zaventem. (Belga)