"Je ne savais pas trop à quoi m'attendre", a débuté Timmers. "Après de tels Jeux Olympiques, l'effervescence est énorme en Belgique. Pour être honnête, l'ambiance dans le bassin olympique après ma médaille ne restera pas inoubliable. Beaucoup de personnes étaient déjà rentrée lors de la cérémonie des médailles. Ça fait plaisir d'être accueilli de la sorte ici en Belgique". Avant de se plonger dans la suite de sa saison, Pieter Timmers a un objectif bien précis en tête. "Ce que je ferai dans les jours à venir ? Comme le veut la tradition, j'irai manger un paquet de frites. C'est toujours ce que je fais après une grande compétition. Pour le reste, je ne sais pas encore. Je ne sais pas ce que les supporters ont prévu pour ce soir et dans les prochains jours. Je compte évidemment régler les derniers préparatifs de mon mariage (prévu le 3 septembre, ndlr.) avant de prendre part à mon enterrement de vie de garçon ce week-end", a-t-il conclu. (Belga)

"Je ne savais pas trop à quoi m'attendre", a débuté Timmers. "Après de tels Jeux Olympiques, l'effervescence est énorme en Belgique. Pour être honnête, l'ambiance dans le bassin olympique après ma médaille ne restera pas inoubliable. Beaucoup de personnes étaient déjà rentrée lors de la cérémonie des médailles. Ça fait plaisir d'être accueilli de la sorte ici en Belgique". Avant de se plonger dans la suite de sa saison, Pieter Timmers a un objectif bien précis en tête. "Ce que je ferai dans les jours à venir ? Comme le veut la tradition, j'irai manger un paquet de frites. C'est toujours ce que je fais après une grande compétition. Pour le reste, je ne sais pas encore. Je ne sais pas ce que les supporters ont prévu pour ce soir et dans les prochains jours. Je compte évidemment régler les derniers préparatifs de mon mariage (prévu le 3 septembre, ndlr.) avant de prendre part à mon enterrement de vie de garçon ce week-end", a-t-il conclu. (Belga)